Robot souffre-douleur

Les apprentis dentistes japonais peuvent maintenant exercer leur art et faire souffrir leurs cobayes comme bon leur semble, grâce à un robot humanoïde sagement allongé sur le fauteuil.

Robot souffre-douleur
Photo : iStockphoto

La bouche d’Hanako Showa (c’est son nom) est équipée de dents, de gencives et surtout de capteurs électroniques qui détectent chaque faux mouvement de l’étudiant.

Le robot féminin pousse des cris de douleur aux moments opportuns. Comme tout bon patient, Hanako remue la langue, salive et répond aux questions du dentiste. Elle tourne brusquement la tête quand elle a mal et éprouve de la difficulté à garder la bouche grande ouverte lorsque l’intervention dure trop longtemps.

 

Laisser un commentaire