Robot, un massage, svp

Les robots ont franchi un pas de plus pour se rapprocher des humains. 

Photo : Georgia Tech
Photo : Georgia Tech

Des ingénieurs affiliés à l’Institut de technologie de la Géorgie, à Atlanta, ont testé avec succès un bras robotisé muni d’une peau électronique flexible, tapissée de capteurs de pression.

« Il peut détecter la moindre caresse », explique Charlie Kemp, expert en robotique. La peau permettra à l’automate de percevoir son environnement et d’y réagir avec une grande finesse.

« Par exemple, un robot infirmier pourra déplacer un patient avec beaucoup plus de douceur que les machines actuelles », poursuit l’ingénieur

Lors d’essais préliminaires, un homme tétraplégique s’est servi du robot pour tirer une couverture sur son torse. L’automate a frôlé doucement son corps, sans le heurter.

Laisser un commentaire