Sommeil sur ordonnance

Un somnifère qui aurait moins d’effets secondaires que les médi­caments actuels, voilà ce qu’ont mis au point des chercheurs de l’Université McGill, en collaboration avec une équipe italienne.

Sommeil sur ordonnance
Photo : iStock

La molécule, baptisée pour le moment UCM 765, s’attache à la surface de cellules du cerveau, sur des récepteurs nommés MT2. « Elle favorise le sommeil profond sans pour autant détruire les autres phases du sommeil », explique la Dre Gabriella Gobbi, chercheuse en psychiatrie.

Testée sur les rongeurs, UCM 765 causerait moins de dépendance et de troubles cognitifs que les benzodiazépines, couramment prescrites contre l’insomnie, croit l’équipe. Les chercheurs espèrent entreprendre prochainement des essais sur les humains et mettre éventuellement un nouveau médicament sur le marché d’ici cinq ans.

Laisser un commentaire