Spécial relâche : un terrain de jeux… électroniques !

Comment faire jouer dehors les enfants accros aux jeux vidéos ? La compagnie américaine Playworld Systems a trouvé la solution : mettre de l’électronique… dans les équipements de terrain de jeux!

Son dernier jeu, Neos 360, ressemble à un jeu vidéo grandeur nature, où il faut sauter dans tous les sens pour récolter des points.

Pas mal plus excitant qu’un jeu de tic-tac-toe ou qu’un volant à tourner, comme on en trouve encore sur plein d’équipements de terrain de jeux !

Voici les explications des concepteurs (en anglais).

Les commentaires sont fermés.

Pourtant, les jouets qui fonctionnent le mieux avec mes filles de 8 ans et 10 mois sont respectivement les billes et les blocs de bois…

À réinventer la roue, on va finir par nous faire croire que le modèle optimal est carré…

Sur une note plus sérieuse, le fait d’avoir des jeux non-interactifs comporte de sérieux avantages développementaux:
1. Développement de l’attention soutenue
2. Développement de l’imagination
3. Débrouillardise
4. Capacité d’interaction dans des situations non cadrées

Car en fait, les jeux interactifs sont fixes, ils ne se développent pas avec l’enfant et les règles ne sont pas évolutives.

Aussi, ce sont les jeux qui demandent à l’enfant de réagir tout le temps, bien que ce soit amusant, cela brise avec le temps la capacité d’attention soutenue. En effet, l’habitude de toujours avoir devant soi un dispositif qui dicte la rythmique nous mets dans un état perpétuel de réactivité, l’effet pervers et que l’on est habitué de toujours être stimulé et l’absence de stimulation devient une situation hors norme, alors que normalement c’est l’inverse. D’ailleurs, des études avaient démontrées que la stimulation intellectuelle permanente avait des effets pervers sur l’attention, la mémoire et d’apprentissage.

Bref, l’état surstimulé dans lequel on vit n’est pas sain.

Cela dit, je retourne sauver Zelda…

Les plus populaires