Surveiller son cholestérol… dès trois ans ?

D’après une étude réalisée à Toronto, les habitudes alimentaires des enfants d’âge préscolaire peuvent avoir une influence sur leur risque de contracter des maladies cardiovasculaires quand ils arriveront à l’âge adulte.

D’après une étude réalisée à Toronto, les habitudes alimentaires des enfants d’âge préscolaire peuvent avoir une influence sur leur risque de contracter des maladies cardiovasculaires quand ils arriveront à l’âge adulte.

La cohorte comprenait 1 076 petits âgés de trois à cinq ans, dont les parents ont répondu à des questionnaires sur l’alimentation.

«Les enfants qui mangent devant la télé semblent plus à risque, a constaté le Dr Navindra Persaud, de l’hôpital St. Michael’s, à Toronto. Ils sont peut-être moins attentifs aux signaux de satiété.»

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie