Thérapie par la Wii

Aucune étude scientifique n’a prouvé ses bienfaits, mais à l’Institut universitaire en santé mentale de Québec, la console de jeu Wii est considérée comme un outil de réadaptation.

Thérapie par la Wii
Photo : iStock

Au service de psychiatrie légale, par exemple, où les patients n’ont pas accès au gymnase à cause de leurs problèmes de comportement, la Wii fait bouger. « C’est un remède à la sédentarité, qui aide en plus à garder contact avec la réalité », constate le Dr Sébastien Proulx, psychiatre. « La console est très utilisée et n’a pas servi d’arme », contrairement au téléviseur, qu’on a dû visser au plancher. Martin Nolet, tech­nicien en loisirs, voit dans les jeux offerts par la Wii une occasion de socialiser. « Aux quilles, je place les patients en équipes », dit-il. Dans l’aile H de l’ancien Hôpital Robert-Giffard, réservée aux soins de longue durée, la technicienne en loisirs Jacinthe Goupil assure que la Wii l’aide à allumer le regard des patients hospitalisés depuis longtemps. Dans la bâtisse en pierres grises, le constat est unanime : la console commercialisée par Nintendo contribue à améliorer la qualité de vie des patients. Elle apporte de l’humanité.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.