Tir groupé sur le Taser

Frédéric Zalac et Alex Shprintsen, de l’émission Enquête, ont remporté en fin de semaine un sixième prix de journalisme pour leur reportage sur les tests de sécurité des pistolets Taser à décharge électrique, menés avec Pierre Savard, professeur à l’Institut de génie biomédical de l’École polytechnique de Montréal.

Un rare et bel exemple de collaboration réussie entre scientifiques et journalistes, qui a permis de rétablir la vérité sur ces armes controversées en se basant sur des faits. Bravo!

Le reportage de l’équipe de Radio-Canada, associée à CBC pour l’occasion, a démontré que certains pistolets électriques produisaient des courants électriques plus puissants que ce qu’alléguait le fabricant, susceptibles de tuer sur le champ les personnes contrôlées à l’aide de ces armes.

Les journalistes ont déniché aux États-Unis une équipe de policiers qui a accepté de soumettre 44 pistolets Taser à un essai indépendant, aucun corps de police au Canada n’ayant voulu participer aux essais.

La CBC a donné le mandat de recherche au professeur Pierre Savard, qui s’était déjà penché sur l’effet des impulsions électriques de ces pistolets sur le corps humain.

Les tests ont été conçus et interprêtés par Pierre Savard en collaboration avec des chercheurs de Chicago. Deux autres chercheurs indépendants ont confirmé la validité de la démarche.

Dans les jours suivant la diffusion de ce reportage, la Gendarmerie royale du Canada a mis hors service 1600 de ses plus vieux pistolets pour en vérifier la puissance. Près de 200 Tasers défectueux ont été retirés des mains des policiers de tout le pays. Depuis, tous les Taser doivent être certifiés et vérifiés régulièrement au Canada.

Laisser un commentaire

Aucun corps de police au Canada n’a accepté de faire des tests avec les Tasers. Pourquoi???

Ils ont joué à la cachette avec les médias et ils ont été dénichés et obligés de tester leurs Tasers.

Belle marque de confiance envers la population.

Alors pourquoi les gens n’ont pas et auront encore moins confiance au vaccin?

À partir des Tasers ils ont raison d’êtres très méfiants envers les autorités.

On leur ment trop souvent.

C’est bizarre que les tasers n’étaient pas testés régulièrement quand les pompes à essence du coin le sont.

Par contre, il faut se rappeler ce qui arriverait si les tasers n’étaient plus utilisés.

Soit les policiers tapocheraient, soit ils tireraient.

Le taser est tellement dangereux !!! Remisons-le et utilisons le bon vieux gun ! Bien moins mortel, n’est-ce pas ???

C’est ce qui arrive parfois quand une compagnie a le monopole (Taser International)d’un arme dite de »défense ». Si les corps policiers deviennent trop »critiqueS » envers le Taser que pensez-vous qu’il adviendra de la prochaine commande ???

Monsieur Fleurent: tout a fait d’accord avec vous. Ce sont des choses comme ca qui minent la confiance de la population envers ses institutions. Le fait qu’AUCUN corps policier du pays n’a voulu participer est encore plus troublant a mes yeux: y aurait-il une sorte d' »omerta » entre policiers?

Simon, Mephistau: justement, du fait que le taser n’est pas (en theorie!) une arme mortelle il est a craindre que les policiers en abusent, bien plus que de leur arme a feu. A la lumiere de l’etude en question il semble bien que cette arme « non-mortelle » risque de provoquer des morts inutiles.

Vous voulez nous faire croire que le TASER est dangereux alors que des éminentes étudies menés par des médecins prouvennt tous les jours que le TASER est moins dangereux que les coup de poing et moins dangereux que le poivre;

Les plus populaires