Tous égaux devant la mort ?

Mieux vaut mourir à Rouyn-Noranda qu’à Gaspé. Du moins, si l’on souhaite recevoir tous les soins qu’exige une maladie en phase terminale.

Soins palliatifs : tous égaux devant la mort ?
Photo : iStock

Pour répondre aux besoins des patients en fin de vie, le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) s’est fixé une norme de 50 lits de soins palliatifs par tranche de 500 000 habitants. Pour l’ensemble du Québec, cela correspond à 794 lits. On en compte en ce moment 635.

L’Abitibi-Témiscamingue est la région la mieux desservie, avec 72 lits pour 500 000 personnes. La Gaspésie ferme la marche, avec une propor­tion de 27, si on excepte le Nunavik et les Terres-Cries-de-la-Baie-James, qui ne comptent pas un seul lit. « La dispersion de la population sur de grands territoires rend difficile le respect de la norme », explique Nathalie Lévesque, relationniste au MSSS.

Le tableau ci-dessous présente la proportion à la fin septembre dans chacune des régions du Québec.

 

Laisser un commentaire