Tout est dans l’urine

On n’analyse que six ou sept composés chimiques lors des tests urinaires effectués en laboratoire. Pourtant, l’urine en contient 3 000, soit 30 fois plus que ce qu’on croyait jusqu’ici.

On n’analyse que six ou sept composés chimiques lors des tests urinaires effectués en laboratoire.

Pourtant, l’urine en contient 3 000, soit 30 fois plus que ce qu’on croyait jusqu’ici.

C’est une équipe de l’Université de l’Alberta qui a fait cette découverte, en décortiquant des dizaines d’échantillons avec une batterie d’équipements analytiques.

« On pourrait certainement dépister beaucoup plus de maladies à partir des analyses urinaires qu’on ne le fait actuellement », croit le professeur de biologie David Wishart, qui a dirigé l’étude.