TVA en plein délire paranormal

TVA diffusera à la rentrée prochaine une série sur les phénomènes paranormaux produite par Chantal Lacroix où, selon Cyberpresse, « des personnalités publiques seront témoins de manifestations paranormales dans des lieux historiques ». Merci à Marc de m’avoir fait suivre cette info.

J’hallucine ! Le seul intérêt de cette série sera – peut-être – de révéler au grand jour les idées complètement frappadingues de certaines personnalités publiques. Ça promet.

Si le sujet vous intéresse, je vous conseille plutôt le numéro de mars du magazine français La Recherche, en kiosque ces jours-ci au Québec, consacré à la conscience. On y parle notamment des illusions de sortie du corps, un phénomène que 5 à 10 % de la population connaîtrait à un moment ou à un autre de sa vie et que les neurobiologistes commencent à comprendre.

Vous avez déjà eu l’impression de planer au dessus de votre propre corps ? Ce n’est pas paranormal, c’est neurobiologique.

Christophe Lopez et Olaf Blancke, deux chercheurs suisses, expliquent dans La Recherche comment, en 2002, ils ont sans le vouloir déclenché ce phénomène chez une femme épileptique, restée parfaitement consciente pendant cet épisode.

Depuis, ces deux spécialistes des neurosciences ont multiplié les expériences pour tenter de mieux comprendre ce phénomène, et découvert grâce à la réalité virtuelle qu’il est possible de manipuler la conscience pour provoquer cette sensation de désincarnation. Fascinant.

Si vous avez juste envie de vous amuser avec des illusions, laissez tomber TVA et allez plutôt voir les fantastiques créations du Japonais Akiyoshi Kitaoka. Vous m’en donnerez des nouvelles. C’est toujours fascinant de constater à quel point nos yeux peuvent complètement nous tromper… même sans les trucages de la télé!

Laisser un commentaire

Malheureusement, je crois que cette série sur les phénomènes paranormaux sera remplis de jeux de fumées, de lumières et de sons. Comme vous dites, le but de l’émission ne sera même pas de couvrir ces dits phénomènes, mais d’en faire un additionel show de télé-réalité en provoquant des réactions chez « nos populaires compatriotes ».

À quand plus d’émissions télévisées québécoises intelligentes?

Même si tous et chacun ont leur petite opinion sur le sujet du paranormal et bien sachez Valérie Borde que c’est grâce au paranormal que je peux faire une vie normale. Faut surtout pas en parler, tu passes tout de suite pour un charlatan, fraudeur, illusioniste… comme conséquence la société demeure toujours sur la même position et la situation ne bouge pas. C’est dommage, juste à penser à toutes ces femmes aux prises avec un cancer du sein qui attendent après les traitements de chimio et autres si le cancer ne reviendra pas et cela pendant des années. Elles auraient plein de choses à faire. Et le cancer ne reviendrait jamais. Sachez aussi que tout ce que j’ai appris provient des médecins officiels, qui pratiquent. Il faut avoir un esprit scientifique pour aborder le non-scientifique. Je suis maître reiki et je me sers de l’énergie universelle pour me guérir et guérir mes proches. À savoir si des entités habitent encore des lieux, ce n’est pas mon domaine, mais je vais regarder ces émissions. De votre côté, je trouve que vos messages sont réducteurs sur un sujet que vous ne connaissez pas et par le fait même, je souligne votre manque de respect. En passant, sachez que le paranormal est un domaine démocratique, qu’il appartient à tous et que chacun peut en disposer à sa guise.
C’est une qualité intrinsèque de chaque être humain. Ces facultés ne font que dormir en vous et les nier ne les fera pas disparaître.

Coïncidence prémonitoire métaphysique : je tombe sur votre article en regardant une video de James Randi au TED (http://www.ted.com/talks/james_randi.html ). Désolé amis du Québec, ce célèbre pourfendeur du paranormal s’exprime dans la langue envahissante, mais ça vaut le détour quand même.

@Carlo : allez-y, soumettez vos talents de maitre reiki à http://www.randi.org/ et gagnez un million de dollars ! Faite-le, sinon vous risquez de vous retrouver jugé pour exercice illégal de la médecine si vous prétendez guérir des cancers. Voyez, je ne nie rien, je me retiens (avec peine) de vous traiter de charlatan, mais je vous défie de démontrer vos talents dans une expérience rigoureuse. C’est ça la science. Et vous, vous allez refuser prétextant les ondes négatives ou que sais-je…

Le paranormal comme l’existence des dieux, unique ou multiples, cela n’a aucune importance pour l’humain et ne fait que nourrir les multitudes de ses superstitions.

«The main conclusion arrived at in this work, namely, that man is descended from some lowly organised form, will, I regret to think, be highly distasteful to many. But there can hardly be a doubt that we are descended from barbarians. The astonishment which I felt on first seeing a party of Fuegians on a wild and broken shore will never be forgotten by me, for the reflection at once rushed into my mind—such were our ancestors. These men were absolutely naked and bedaubed with paint, their long hair was tangled, their mouths frothed with excitement, and their expression was wild, startled, and distrustful. They possessed hardly any arts, and like wild animals lived on what they could catch; they had no government, and were merciless to every one not of their own small tribe. He who has seen a savage in his native land will not feel much shame, if forced to acknowledge that the blood of some more humble creature flows in his veins. For my own part I would as soon be descended from that heroic little monkey, who braved his dreaded enemy in order to save the life of his keeper, or from that old baboon, who descending from the mountains, carried away in triumph his young comrade from a crowd of astonished dogs—as from a savage who delights to torture his enemies, offers up bloody sacrifices, practices infanticide without remorse, treats his wives like slaves, knows no decency, and is haunted by the grossest superstitions.» Charles Darwin, The descent of man, 1871.

Je ne pratique pas de médecine,je laisse ça à la médecine, Juste mes proches et moi-même. Ma blonde est aussi maître en reiki. La médecine aujourd’hui est de très grande qualité et produit miracles par dessus miracles. Si une femme me dit qu’elle développe un cancer du sein, je l’enjoignerais de suivre la méthode de la médecine avec traitements en chimio et autres avec vigueur. Je pense surtout aux survivantes du cancer du sein qu’on voit une fois par année s’encourager en groupe, fêter leur victoire, pratiquer des activités pour ramasser des fonds pour la recherche sur le cancer. Une femme sur neuf en sera atteinte durant sa vie.Les médecines anciennes ont aussi permis à l’humanité de survivre: chinoise, thibétaine, ayurveda, japonaise… Ça été pour moi une vraie passion d’étudier ces différentes approches comme un passe-temps, un loisir. Ce qui est le plus difficile à comprendre, c’est toute la haine que les médias entretiennent envers les médecines douces. De mon côté, je suis un expert dans les techniques dites « énergétiques », issues des médecines anciennes et je sais pertinemment que ces médecines ont leurs raisons d’être. Les énergies subtiles, qui nous inondent continuellement peuvent être utilisées afin de guérir le corps. Cependant, il faut apprendre les techniques pour rassembler ces forces extraordinaires. La madame qui est en attente après une série fructueuse de traitements pour détruire son cancer du sein, que fait-elle durant ces 5 longues années d’anxiété de rémission? J’affirme seulement qu’il y a plein de choses à faire pendant ce temps. C’est bien beau danser et chanter comme elles le font durant leurs activités de groupe annuellement, mais elles demeurent très vulnérables. C’est important d’être proactif dans la vie. Pourquoi se mettre des ornières d’abrutis et refuser au moins d’essayer d’autres formes de médecine? C’est volontairement se limiter. Quelle étroitesse d’esprit!

Comment peut-on être catégorique sur l’existence ou non du paranormal? Personne ne sait… c’est la grande question existentielle en fait : Qu’y a-t-il après la mort? Personne ne peut répondre à cette question, si complexe soit-elle! Alors, si je comprends bien, ceux qui osent juger les gens qui croient à l’existence de quelque chose de plus puissant qu’eux prétendent connaître LA vérité. À mon avis, cessons de dire que telle ou telle émission n’est pas intelligente ou pertinente : il appartient à ceux qui veulent les écouter de le faire, et ceux qui ne veulent pas, de changer de poste, tout simplement!

Les illusions, les impostures, la magie appartient au réel.
Un exemple planétaire: la grippe H1N1 qui devait devenir une pandémie s’est avérée somme toute rien rapport aux grippes conventionnelles qui tuent beaucoup plus chaque année.

En Europe, il y a grande enquête sur cette grippe et on découvre des choses bien humaines comme l’argent que les pharmaceutiques ont engrangé avec le support de l’OMS un organisme scientifique. Cet exemple pour rappeler que dans la réalité, il est facile pour la classe scientifique d’inculquer aux cerveaux humains une leurre, une croyance parce que les scientifiques ne sont pas autre qu’humain.

Qui parle du CERN en profondeur…personne.
Les médias disent ce qu’on leur dit de dire.
Un entrefilet touchant à peine les sujets….parce qu’il ne faut pas partager les connaissances parce le vrai pouvoir réside dans la connaissance et elle est détenue par un humain.
Ayant la connaissance, cet humain peut contrôler.

Un cercle vicieux quoi. En ce qui concerne l’émission de Lacroix peut-être irais-je la visiter en zappant ce que la majorité ici fera mais ne le dira pas sauf pour critiquer ou l’apprécier.

Télé, internet…etc. Il arrive comme à chacun d’entre nous de visionner des « clips » sur internet sur dit-on des phénomènes paranormaux comme les « ufo », photos, images, témoins, des enquêtes sérieuses dans la limite des moyens civils. Mais cela revient toujours après réflexion de douteux à davantage de questionnements.

Certains scientifiques comme Jean-Pierre Petit et d’autres aussi qui admettent une certaine réalité.

Madame Lacroix une animatrice de « show de télé » comme l’était Claire Lamarche. La télé privée est d’abord et avant tout un média qui pour payer les employés(es) doit faire des sous.

Le danger peut-on soumettre est que de présenter des phénomènes lesquels des personnes en feront des croyances ne dérangera pas la planète. Les religions ont de tout temps existées pour contrôler l’esprit, une sorte de code moral pour empêcher la violence.

Pourquoi alors ne pas faire en sorte de sortir les scientifiques de leur tour d’ivoire et présenter une contre émission qui expliquera l’inexplicable dans la mesure des états de connaissance. Ce sera alors une excellente contribution.

Einstein dans un moment de sa vie devant l’inexplicable se référait à une force créatrice. Cela était-il une croyance pour ce scientifique.
Si oui, il avait donc atteint ses limites pour les non-croyants. Et pour ceux qui se posent les deux questions « d’où l’on vient et où l’on va » cela et tout au long de la vie parcoureront les espaces libres.

La majorité des Québécois cessèrent de croire en Dieu, celui de l’Église chrétienne.

Mais ça n’a pas fait disparaître (malheureusement), et surtout chez les «baby boomers» qui baignèrent dans le religieux, le monde des croyances.

Des croyances qui sont en symbiose avec les modes et folies du jour, dont l’écologisme religieux et alarmiste.

L’exemple le plus récent? Un volcan en éruption, c’est la mère-Terre Gaïa qui dit aux humains qu’elle en a ras-le-bol de leur pollution.

Ma blonde m’a annoncé l’autre jour qu’elle avait l’intention avec sa voisine, une fille que je considérait comme intellectuellement avantagée, d’aller voir une voyante…
C’est fou ce que ce genre de nouvelle fait chuter dramatiquement l’estime que vous avez pour l’intelligence de quelqu’un…

En passant, ce qu’on appelle les «voyages astrals», j’en ai déjà fait par le passé. La sensation est fabuleusement étrange. Et lorsque je suis revenu à mon état «presque normal»[dans mon corp…], j’étais totalement incapable de contrôler mes muscles et de faire le moindre mouvement. Même le contrôle de ma respiration m’échapait. Je ne vous dis pas l’intensité de la panique qui m’a submergé pour les 10-20 secondes que l’expérience a duré.
Poiur cette simple raison, j’ai compris qu’il ne s’agissait nulement d’une expérience paranormale mais neurologique.

Le parapanormal, c’est définitivement une insulte à l’intelligence.

Le paranormal, c’est comme croire en la résurrection et à la religion… Ce n’est pas loin de la stupidité.

@ DrStrange:
le paranormal est loin d’être une insulte à l’intelligence, c’est un moyen de classer des faits que nul ne comprend actuellement scientifique. Que vous soyez capable de comprendre par vous-même les « voyages astrals » est intéressant, mais pourquoi dénigrez-vous ceux qui ont envie de croire sans comprendre scientifiquement?

C’est princialement à ça que la télé sert non? nous montrer des choses légèrement hors de notre réalité pour qu’on oublie celle-ci pendant un moment. Quand on y pense la religion est pareille, mais avec moins de visuel et pas mal moins de questionnement de la part des fidèles sur ce qu’on leur raconte.

On ne cesse de dénigrer V, mais TVA n’est pas très loin. Je dirais même qu’ils sont cote-à-cote. Franchement, je suis déçue de voir que parmi tous les bons concepts québécois qui ne demandent que des subventions pour voir le jour, on choisisse ce genre d’émission.

Comme le fait remarquer Patrick Lagacé dans sa chronique de La Presse, on n’a qu’à taper TVA et médium dans Google pour se rendre compte que le 1er article qui nous est proposé est celui de médiums fraudeurs démasqués par J.E. (une émission de TVA)

http://www.cyberpresse.ca/chroniqueurs/patrick-lagace/201004/23/01-4273354-lesprit-troue.php

Et à quand une émission pour les sceptiques? À quand une déconstruction sérieuse et scientifique de la salade pseudo-paranormale qu’on nous balance régulièrement sur le petit écran?

Mais non, encore de la petite télé qui ne nous apprendra pas grand chose de bien intéressant. On aime ça les magiciens, il ne faut surtout pas tuer le mystère…

Que l’on croie ou non au paranormal, force est de constater que TOUT peut être truqué à la télévision. Malgré ceci, les émissions mettant en vedette des médiums connaissent du succès et c’est tout simplement cette idée que reprend TVA.

On sait tous que plusieurs émissions de télé-réalité n’ont rien de vrai : manque de réalisme, coups montés, scripts prévus à l’avance. Cela n’empêche pas les téléspectateurs de s’épater à chaque semaine qu’une vedette de télé-réalité aie encore parlé dans le dos d’une autre et commis des gestes scandaleux.

Je crois que c’est avec cette attitude qu’il faut considérer le paranormal à la télévision : une simple émission de plus.

Je ne pense pas que ce soit la bonne voie de s’attaquer à l’intelligence des gens. Les intervenants que l’on verra à la télé, seulement, répondront à des questions auxquelles ils sont habitués de répondre. Et TVA répond à un besoin de rejoindre un large public. Ce qui n’annonce rien de bon pour l’avancement de la connaissance, chose que TVA n’a pas l’habitude de faire. Cela dit, le projet, qui, assurément, profitera des meilleurs éclairages, musiques et budgets est bien moins dnagereux pour l’espèce humaine que simplement intéressant. Ne lui donnons pas plus d’importance qu’il en mérite

Tva doit bien rigoler et se frôter les mains.

L’audience sera certainement au rendez-vous puisque tout le monde parle de cette émission controversée.

Eh oui, je vais regarder par curiosité, même si je n’y crois pas.

Il y a une peur de la désillusion, quand on réalise qu’il n’ya pas de magie dans ce monde, il devient terne et déprimant. Ça fait croire aux gens qu’ils n’ont pas à ce forcer pour que le monde soit plus « magique ».

En lisant cet article, je me suis demandé si des scientifiques seraient invités à « Rencontres paranormales » pour analyser les « phénomènes ». Il me semble que ça l’aurait été une bonne idée de le faire, question de donner un aspect plus objectif à l’émission animée par Chantal Lacroix.

Or, si je me fie à la chronique publiée par Patrick Lagacé par rapport à la question, il semble que les scientifiques ne contribueront pas simplement parce que leurs énergies négatives nuieraient au travail du médium. Excuse bidon, qui montre bien le manque de profondeur et de rigueur de « Rencontres paranormales »… Dommage. Surtout que les cotes d’écoute risquent d’être bonnes…

@ Viviane De R.

Il y a quand même une différence entre une télé-réalité où rien n’est vrais et présenter des voyants en disant que «tout est possible». Des gens pourraient donner beaucoup plus d’importance à ces personnes et se mettre à payer pour des consultations régulières…

Quoique ce n’est pas pire que payer pour voter à chaque semaine pour l’élimination d’un lofteux…

ce ne pas peut être pire que l’emission du 31 janvier de »tout le monde en parle » avec Messmer qui hypnotise qqn en direct :
ȃmission du dimanche 31 janvier 2010
Préparez-vous à un surprenant début de saison 2010! Un invité chouchou s’amène à l’improviste sur le plateau, un fascinateur parvient à hypnotiser un invité !»

Mon cher DrStrange, vous avez parfaitement raison.
Le phénomène que vous invoquez sera vécu par beaucoup d’entre nous et est simplement une anomalie du sommeil.

Vous avez raison cependant, le sentiment est très étrange et l’angoisse est assez intense.

À partir de là vous avez deux options: croire aux voyages astraux ou chercher un peu plus loin.

Un conseil: n’essayez plus de vous endormir sur le dos, ça ne se reproduira plus.

Ah la science… elle brise les rêves.

en tout cas! Pour ceux que sa interresse, cela fera changement de canal D avec les mêmes reprises depuis au moins 5 ans!

Je suis toujours fasciné par le fait que des gens puissent affirmer avec une telle certitude que cela n’existe pas…Je ne vous dit pas que je certifie le contraire. Si vous croyez tout savoir alors expliquez moi d’où vient l’humain, qui a créé ce corps, cet environnement dans lequel on vie. Je crois que vous ne le savez pas plus que moi alors pourquoi prétendre avec tant de conviction que cela n’existe pas…vous ne voyez pas les champs électriques mais pourtant ils existent et ont des conséquences sur l’être humain. On ne croyait pas non plus que la terre était ronde…nous croyons aussi à un être suprême mais personne ne l’a rencontré.
Pouvons-nous cesser de porter des jugements sur quelque chose qui ne dérange en rien la vie de chacun.