Un laser au secours de la prostate

Bonne nouvelle pour les Québécois qui souffrent d’hypertrophie bénigne de la prostate (HBP) : le Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM) vient de se munir d’un laser qui réduit les risques et les complications associés à l’opération traditionnelle.

Un laser au secours de la prostate
Photo : iStock

L’HBP survient lorsque les tissus de la prostate augmentent de volume avec l’âge, exerçant ainsi une pression sur l’urètre, ce qui bloque le passage de l’urine.

Le nouveau laser, baptisé GreenLight, pulvérise les tissus avec une énergie très concentrée, créant un canal qui permet l’écoulement.

Dans la plupart des cas, l’intervention ne nécessite qu’une hospitalisation d’une journée.

Laisser un commentaire