Un nouveau médicament contre l’ostéoporose

Un nouveau médicament destiné aux femmes ménopausées souffrant d’ostéoporose vient de recevoir la bénédiction du ministère de la Santé du Canada.

Os secours
Phototake/PC

Contrairement aux médicaments classiques, qui doivent être pris oralement tous les jours, une fois par semaine ou une fois par mois, le Prolia (denosumab) est administré par injection deux fois par année. « On espère que plus de femmes respecteront la posologie s’il suffit d’une injection tous les six mois plutôt que d’un comprimé chaque jour », dit le Dr Jacques Brown, rhumatologue au Centre hospitalier universitaire de Québec.

Le Prolia bloque l’action d’une protéine, la RANK Ligand, nuisant ainsi aux ostéoclastes – cellules qui détruisent la substance osseuse. Des essais menés pendant trois ans sur des femmes ménopausées ont montré une réduction de 40 % des risques de fracture de la hanche.

Selon Ostéoporose Canada, le risque de fracture augmente chez les femmes qui ont passé l’âge de 50 ans. « Beaucoup ne se doutent pas qu’elles sont atteintes d’ostéoporose avant qu’il soit trop tard, signale le Dr Brown. Elles devraient en discuter avec leur médecin dès qu’elles atteignent la cinquantaine. »

 

Laisser un commentaire