Un pas vers les zombies ?

Des scientifiques américains ont créé la première cellule « zombie », c’est-à-dire qu’elle demeure fonctionnelle même après sa mort. Enfin, presque…

LAT05_ACTUS_12Pour y parvenir, les chercheurs ont infiltré une solution de silice dans toute la cellule, jusqu’à son ADN. Cette solution, une fois séchée et durcie, a été chauffée à 400 °C, afin de tuer la matière vivante de la cellule et de ne laisser en place que son « double » en silice.

Surprise de taille : non seulement cette nouvelle cellule créée de toutes pièces peut remplir plusieurs des fonctions de la véritable cellule, mais elle est aussi très difficile à détruire, sa structure lui permettant de résister à des températures et pressions jusqu’ici inégalées.

Ce procédé pourrait trouver des applications dans les secteurs commercial et environnemental, puisque les cellules « zombies » prolongeraient la durée de vie d’un produit et qu’elles sont entièrement réutilisables.