Un test sanguin pour l’Alzheimer

Un test sanguin pourrait un jour servir à détecter la maladie d’Alzheimer des années avant l’apparition des premiers symptômes. 

C’est ce qu’avancent des chercheurs de la clinique Mayo, aux États-Unis, dans la revue PLoS One. L’équipe pense être sur la piste d’une signature biochimique — une combinaison de sucres, de lipides, de nucléotides, d’acides aminés et d’acides gras — qui trahirait la présence de la maladie à un stade très précoce. « On n’a pas encore de traitement à proposer aux patients, admet Eugenia Trushina, pharmacologue à la clinique Mayo. Mais détecter la maladie plus tôt nous donnera davantage de temps pour tester différentes options thérapeutiques. »

Laisser un commentaire