Un toit solide comme le roc

Elle a besoin d’être solide, la toiture du triplex Le Soleil. Au-dessus de la tête des résidants, ce sera hyper encombré…

D’abord, on trouvera sur le toit une terrasse et une pergola de bois. Puis, plus de 80 panneaux photovoltaïques et thermiques – installés côte à côte à angle de 45 degrés – couvriront pratiquement toute la toiture. «Un méchant cerf-volant! dit le constructeur Robert Deschamps. Imaginez la pression qu’exercera le vent sur cet ensemble de panneaux solaires…»

Les panneaux photovoltaïques serviront à produire de l’électricité à partir de l’énergie du soleil, tandis que les panneaux thermiques agiront comme chauffe-eau. J’y reviendrai plus en détail au moment de leur installation.

Le toit d’un triplex «ordinaire» est recouvert de panneaux de contreplaqué de ½ pouce d’épaisseur, cloués. Dans le cas du triplex Le Soleil, les ouvriers utilisent plutôt des feuilles de contreplaqués d’une épaisseur de 5/8 de pouce, qui sont collées et vissées sur les fermes de toit. On leur ajoute aussi des contreventements, éléments de bois posés en oblique qui solidifient l’ensemble des pièces de la charpente. Les contreventements empêchent le toit de bouger et luttent contre la poussée du vent sur la toiture.

Une question de poids…

Question:
Pour le toit du triplex Le Soleil, les fermes de toit sont-elles posées au 12, 16 ou 24 po? Je suis en train de regarder pour faire un chalet avec toiture plate et verte ( arbres et arbustes sur le toit) et je me dis que vue la pesanteur, les fermes de toits devraient être plus rapprochées et plus solides. Comment ça fonctionne?
– Réjean Casavant, Québec

Réponse:
Des arbres? Pas sûr… Avez-vous pensé au système racinaire que cela représente? Ça sous-entend une quantité de terre importante, et qui dit quantité dit poids. Pour ce qui est de notre projet le Soleil, la charge calculée est de ± 120lbs au pied carré. C’est à votre ingénieur de déterminer la configuration de la structure nécessaire pour soutenir le poids de votre aménagement vert afin de tenir compte de l’accumulation de neige, des portées libres, etc. Dans ce type de projet chaque cas est d’espèce.
– Robert Deschamps, Construction Sodero

Laisser un commentaire