Un vaccin dans la peau

Un simple timbre collé sur la peau pourrait un jour permettre d’éliminer le recours aux seringues lors des campagnes de vaccination.

Un vaccin dans la peau
Photo : Jeong-Woo Lee

Le timbre, pas plus gros que le bout du doigt, est tapissé de 100 microaiguilles de 0,65 mm de longueur, à peine visibles à l’œil nu. Ces aiguilles, indolores, se dissolvent au contact de la peau et libèrent le vaccin en quelques minutes.

Pour tester l’efficacité de son invention, une équipe de chercheurs américains a vacciné deux groupes de souris contre la grippe : le premier avec le timbre, le second avec une injection intramusculaire traditionnelle.

Trois mois plus tard, lorsqu’elle a inoculé le virus de la grippe à tous les rongeurs, ceux auxquels on avait collé un timbre ont montré une réponse immunitaire légèrement supérieure à ceux qui avaient reçu l’injection.

Selon les chercheurs, la peau serait un endroit particulièrement propice à la vaccination, puisqu’elle recèle un grand nombre de cellules qui jouent un rôle dans le système immunitaire.

S’il est commercialisé un jour, le timbre-vaccin pourrait être envoyé par la poste à la population. Chacun pourrait se vacciner soi-même, sans l’aide d’une infirmière.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie