Un ver au secours des os brisés

Une substance adhésive produite par un petit ver marin pourrait aider à réparer les os brisés.

Un ver au secours des os brisés
Photo : iStockphoto

Phragmatopoma californica, c’est le nom de la bestiole, sécrète une colle qui lui sert à agglomérer les grains de sable et les fragments de coquillages pour se bâtir un abri. Cette colle a l’avantage de se solidifier même quand elle est dans l’eau. Des chercheurs de l’Université de l’Utah s’en sont inspirés pour produire une substance analogue, capable de recoller les os cassés. Les premiers essais se sont avérés concluants.

 

Laisser un commentaire