Un virus lié à la fatigue chronique

Une équipe du Nevada a dépisté le virus XMRV chez 68 des 101 patients qu’on soupçonnait d’être atteints du syndrome de fatigue chronique (SFC).

Photo : iStockphoto

Ce virus est identique à celui trouvé chez certains malades qui souffrent du cancer de la prostate.

Les personnes atteintes du SFC éprouvent une lassitude physique, des douleurs articulaires, des troubles de la mémoire et du sommeil. Les médecins ont exploré à peu près toutes les pistes pour expliquer leur mal : origines psychologiques, infectieuses, environnementales, hormonales… Cette nouvelle découverte apporte un peu de lumière dans la confusion et redonne espoir aux patients.

Le virus est-il à la source du SFC ou sa présence est-elle plutôt une manifestation de la maladie ? Ce n’est pas clair. En outre, on ignore le mode de transmission du XMRV. La découverte demeure néanmoins prometteuse et pourrait aider au diagnostic, à la prévention et au traitement du SFC.

Laisser un commentaire