Une fenêtre sur le cerveau

Un informaticien et un neurochirurgien de l’Université de Sherbrooke, Maxime Descoteaux (photo) et David Fortin, ont mis au point de nouveaux outils d’imagerie médicale pour opérer le cerveau avec plus de précision.

Une fenêtre sur le cerveau
Photo : Martin Blache, Un. de Sherbrooke

« On obtient des images en trois dimensions qui nous permettent de visualiser l’architecture des fibres nerveuses et leurs connexions, explique le Dr Fortin. Ça nous aide à planifier notre geste opératoire lorsqu’on se prépare à enlever une tumeur. On arrive plus aisément à préserver les neurones essentiels à la vue, à la parole ou aux autres fonctions assumées par le cerveau. »

La technique est basée sur la résonance magnétique nucléaire de diffusion. Bien qu’encore expérimentale, elle a été testée avec succès au Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke : l’équipe chirurgicale a retiré l’intégralité d’une tumeur logée dans le cerveau d’une patiente, opération qui n’aurait pas été possible sans les nouveaux outils d’imagerie.

 

Laisser un commentaire