Une pause pour ne pas oublier

Faire une pause après une période intense d’activité intellectuelle aiderait le cerveau à mémoriser l’information qu’il vient d’acquérir, selon des chercheurs de l’Université de New York.

Une pause pour ne pas oublier
Photo : iStockphoto

Ces derniers ont recruté 16 volontaires auxquels ils ont demandé de regarder des images. Ils ont scruté l’activité de leur cerveau avant, pendant et après la période de visionnement. L’hippocampe et le néocortex, deux régions cérébrales associées à la consolidation des souvenirs, étaient particulièrement actifs pendant la période de détente qui a suivi. Des tests de mémoire effectués par la suite ont confirmé le lien entre l’activation de ces zones cérébrales et le fait de retenir des images. Les scientifiques savent depuis longtemps que le sommeil est essentiel à la mémoire à long terme. Il semble maintenant que le travail de consolidation débute dès les périodes de repos éveillé.

 

Laisser un commentaire