Une sage-femme vaut un médecin

Le suivi de grossesse par une sage-femme serait aussi sécuritaire — et moins coûteux — que le suivi par une équipe médicale, selon une étude australienne.

Le suivi de grossesse par une sage-femme serait aussi sécuritaire — et moins coûteux — que le suivi par une équipe médicale, selon une étude australienne dont les résultats ont été publiés dans The Lancet.

Les chercheurs ont examiné le cas de 1 748 femmes enceintes qui ont toutes accouché à l’hôpital. Le nombre de césariennes, d’épidurales et d’accouchements prématurés n’était pas plus élevé chez les mères suivies par une sage-femme.

Qui plus est, ces dernières ont eu recours à moins de médicaments antidouleurs lors de la naissance et sont restées hospitalisées moins longtemps.

Laisser un commentaire

Des fois je me demande si certains textes sont volontairement ecrit sous l’angle du publie reportage ….

Ils sont a la fois rigoureux, fouiller, pertinent , critique …

—–

Mais au lieu de simplement parler de la prise en charge de femmes par des sage femmes …. qui ont accouche a l’hopital ….

L’enjeu il me semble c’est les accouchements par sage-femme, maison de naissance , etc ….

Et toutes les niaiseries sur le choc de naitre dans un hopital, etc, qui avoisine la pseudo science et les atelier de croissance personnel a 2$.

—-

« Le nombre de césariennes, d’épidurales et d’accouchements prématurés n’était pas plus élevé chez les mères suivies par une sage-femme. »

c’est tu la sage femme qui a fait les echographies, administrer les epidurales ou fait les cesariennes ?

Anyway …. 2013 …

retour du religieux, retour des pseudo science, retour des femmes qui ont pas de droit dans les communautes hassidiques, retour de la segregation des femmes, symbole de discrimination des femmes …. niaiseries moyenageuse pour les accouchements …

J’ai tu hate a l’an 3024 cali%?&*

Comme la profession de sage-femme n’a jamais été valorisée voire même encouragée chez-nous, j’ai toujours un peu de difficulté à y voir un côté positif. J’ai connu une jeune fille qui voulait devenir une sage-femme et qui est parti étudier à l’étranger sous prétexte que les hôpitaux n’étaient pas l’enddroit idéal pour accoucher vu le manque d’humanisme. Ma réflexion à l’époque « S’il y a des complications, tu fais quoi si c’est d’une urgence capitale et que la vie de l’enfant ou de la mêre est critique? » Sa réponse « L’ambulance pour se rendre à l’hôpital » Ma réponse «Je choisis l’hôpital s’il y a complications j’y serai déjà». Ça ne veut pas dire que parce que tu accouches à l’hôpital tu seras bourré de médicaments anti douleurs ou recevoir l’épidurale. J’ai eu 3 grossesses et accouchées le plus naturelement du monde à l’hôpital, sans médicament ou épidurale, c’est ce que je souhaitais. Personnellement, je trouve l’émission Call the midwife excellente mais je n’y aurais pas recours. Si un jour on souhaite créer des maisons de naissance pour récupérer cet espace dans les hôpitaux, ce sera pour moi une annexe avec les mêmes services que si celui-ci serait à l’étage de la maternité.