Une thérapie à base de nicotine ?

La nicotine stimulerait l’apprentissage, aiderait à la concentration et permettrait de traiter et même prévenir des maladies telles le Parkinson ou la schizophrénie, rapporte le magazine scientifique Discover

stk63368cor
Photo : Getty Images

La nicotine stimulerait l’apprentissage, aiderait à la concentration et permettrait de traiter et même prévenir des maladies telles le Parkinson ou la schizophrénie, rapporte le magazine scientifique Discover.

La substance provoquerait notamment la sécrétion de dopamine, hormone associée à la motricité.

Maryka Quik, directrice du Programme des maladies neurodégénératives au centre de recherche SRI International, en Californie, s’intéresse aux effets bénéfiques de la nicotine depuis plus de 20 ans. Selon elle, il faut apprendre à dissocier nicotine et tabagisme. «La nicotine peut être administrée autrement que par la cigarette, sans risque de dépendance», souligne la chercheure.

La fondation de l’acteur Michael J. Fox, atteint de Parkinson, vient d’ailleurs de financer une étude clinique afin d’explorer les bienfaits de la nicotine sur des patients atteints de la maladie.

La substance leur sera administrée au moyen de timbres… comme ceux qu’utilisent les fumeurs pour les aider à abandonner le tabac

Laisser un commentaire