Unesco: Palestine contre science?

En amputant l’Unesco de 60 millions de dollars en représailles à sa décision d’admettre la Palestine en son sein, les États-Unis enlèvent à l’organisme onusien l’équivalent du budget qu’il consacre aux sciences exactes et naturelles.

Dans son budget prévisionnel 2012-2013, l’Unesco prévoyait 61,3 millions de dollars pour les sciences exactes et naturelles.

Si l’on ajoute à la coupe américaine les 1,3 millions de dollars de contribution volontaire que le Canada a décidé de retirer à l’Unesco, on y est, à la virgule près.

L’Unesco gère plusieurs grands programmes scientifiques internationaux, comme le projet L’homme et la biosphère, qui gère notamment 580 réserves mondiales de la biosphère à travers le monde, dont 4 au Québec (Mont-Saint-Hilaire, Charlevoix, Lac-Saint-Pierre et Manicaouagan-Uapishka).

Il finance aussi des chaires de recherche dans les universités, comme la Chaire UNESCO en analyse intégrée des systèmes marins à l’Université du Québec à Rimouski.

L’Unesco aide également la recherche en sciences sociales.

Mais je ne sais pas si le gouvernement Harper sera vraiment très attristé par les difficultés éventuelles que pourraient rencontrer la Chaire Unesco de recherche appliquée pour l’éducation en prison ou la  Chaire d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique.

Évidemment, rien ne dit que c’est dans ces programmes que l’Unesco va devoir couper, mais cela n’est pas impossible non plus…

Laisser un commentaire

En fait, il faut ajouter la contribution annuelle de $2 millions faite par Israel, car elle est maintenant annulée.

Le total est donc de $63,1 millions.

Logiquement, les pays qui ont voté en faveur de l’accession d’un non pays à l’UNESCO devraient se cotiser pour combler le déficit de $63 millions causée par leur vote absolument SANS PRÉCÉDENT. De plus, ces mêmes pays vont se vanter de représenter plus de 4 milliards d’humains. On ne leur demande donc qu’une cotisation additionnelle de MOINS de 1,5 cents par individu!

Auront-ils la décence d’augmenter de 1,5 cents leur contribution par individu? Leur vote n’avait rien à voir avec l’éducation, la science et la culture.

Je suis curieux de savoir ce que sera la contribution financière de la Palestine à l’UNESCO. Je devine déjà qu’elle sera de l’ordre de $0,00, et je crains que la plupart des journalistes omettront de nous révéler cette information pourtant tout aussi pertinente que de savoir si le Canada ou Israel réduisent leur contribution.

L’UNESCO s’est largement méritée une diminution de budget. Notons qu’en matière d’Education, de Sciences et de Culture (le ESC de « UNESCO »), les Etats-Unis, le Canada et Israel ne sont pas des derniers de classe, contrairement à nombre de pays qui ont voté en faveur de l’adhésion de la Palestine à l’UNESCO.

Il est certain qu’il risque d’y avoir de fortes répercussions. Cependant, il est peut-être nécessaire d’émettre ces sanctions afin de démontrer à la Palestine qu’emprunter un chemin détourné pour arriver à ses fins n’est pas la meilleure solution.

D’un autre côté, Israel retarde l’adhésion à l’ONU afin de gagner du temps. En effet, les élections nationales de plusieurs pays arrivent de nouveau dans les prochaines années, les regards internationaux se détourneront donc de ce dossier et les sionistes pourront accentuer la colonisation et stabiliser leurs revendications. La faut est donc double à mon avis.

Ceci démontre le manque de respect flagrant de notre sociéte nord-américaine envers les institutions qui ne partagent pas le même point de vue que nos dirigeants. Nous voulons instaurer la démocratie dans les pays arabes mais quand cette démocratie parle, nous ne l’acceptons pas. pauvre de nous !! Ces dans ces moments que j’ai honte d’être canadien

La petitesse d’esprit d’honorables personnes devant une demande légitime d’un peuple que nous avons sacrifié lors du partage des restes de l’Empire Ottoman et de l’entente tacite de se débarrasser d’une plaie après la seconde guerre. Expliquez moi, Honorable, ce qui est honorable lorsqu’on détruit un oliveraie de 2500 arbres qui nourrit une famille au sens large 24 personnes pour une portion de mur de la honte? Nous avec notre représentation alambiqué, nous ne pouvons pas exprimer notre choix que de subir le choix Harper dit Canada. Pour ce qui est de la logique, notre richesse est inversement proportionnel à la pauvreté. Je commence à penser que j’ai affaire à un 10% du haut des 99% qui désire être un 1%. Je me désole de vous.

Quand un organisme financé et soutenu pour faire un travail scientifique et de recherche, tombe dans le politique ridicule! alors bien sur, on financera un organisme politique ailleurs,,,,,

La contribution de la Palestine qui n’existe pas comme pays, n’ajoutera rien aux sciences de l’UNESCO, Le Canada et les USA contribuent pour 63 millions et le pays le plus riche du monde la Chine combien contribue-t-elle,,,,,,mais qu’importe la France pourra certainement combler le déficit de cet organisme, compte tenu qu’elle ne soutient plus la Grèce …..

CorrigéPeut-être pas Palestine contre Science, mais certainement Palestine contre les pays majoritairement détenteurs de prix Nobel.

En effet, la “minorité” de pays qui a voté contre l’adhésion de la Palestine à l’UNESCO, ou s’est abstenue, détient près de 90 % des prix Nobel; cette minorité est donc largement majoritaires du point de vue des prix Nobel, qui indiquent assez bien où se trouvent ESC (”Education, Sciences et Culture”) sur Terre.



Par contre, la “majorité” qui a voté pour l’adhésion de la Palestine à l’UNESCO est constituée de nombreux pays non démocratiques ou relativement analphabètes. 



A l’inverse, les 14 pays qui ont voté contre l’adhésion de la Palestine à l’UNESCO sont TOUS des démocraties.



De plus, ces 14 pays (Etats-Unis, Canada, Australie, Allemagne, Israel, Suède, etc.) détiennent 74 % des prix Nobel (1).



En somme, Israel n’est pas aussi isolé que les islamogauchistes voudraient le croire. Le groupe des 14 pays israélophiles représente une majorité sur Terre du point de vue des prix Nobel. Selon ce critère très éducationnel, très scientifique et très culturel, ils sont majoritaires, même si on met dans l’autre camp tous les pays qui se sont abstenus ET on tous ceux qui voté pour l’adhésion de la Palestine.



Parmi les pays qui ont voté pour l’adhésion de la Palestine, nombre d’entre eux sont défaillants en ESC… et ce n’est souvent pas leur moindre défaillance.



(1) http://ambisrael.fr/israel-champion-du-nobel-au-21eme-siecle/

Le Fatah palestinien pourrait compenser en détournant une partie de son budget de roquettes et d’armement vers l’Unesco

Elle pourrait aussi réduire les montants alloués aux familles de ceux qui se font tuer volontairement pout assasiner lachement le plus grand nombre d’enfants et de femmes israeliennes.
Les arabes de Palestine ont refusé la partition de 1947 car il voulait refuser de donner le droit au peuple israelien d’exister.

Si on commence à accepter des groupes de toutes sortes à l’UNESCO, les corporations vont vouloir devenir membre etc Mieux vaut que ce ne soit que des pays dûment membre de l’ONU.

M. Laristo,

Bonne idée! Non seulement le budget des roquettes envoyées presque quotidiennement de Gaza, mais aussi les coûteuses défenses israéliennes contre ces mêmes engins, ça doit facilement faire 64 million $ par année. Le seul système Iron Dome, déployé comme défence cette année, coûte 40 millions, plus 50 000 par roquette bloquée. Et du côté de Hamas, qui en a envoyé plus de 4,000 roquettes depuis 8 ans, à 500 euros pour les matériaux, disons 800$, ça fait 40 millions juste là. Sans parler de la valeur des 22 israéliens tués par ces engins, mais Hamas ne reconnaîtra pas beaucoup de valeur là.

Les plus populaires