Vaccin contre la grippe: efficace… parfois!

Selon une méta-analyse publiée dans The Lancet Infectious Disease, le vaccin contre la grippe est moins efficace que ce que l’on croit habituellement, et les campagnes de vaccination devraient être menées avec plus de circonspection.

Depuis 1967, plus de 5700 études ont tenté d’évaluer l’efficacité du vaccin antigrippal.

Les chercheurs du Center for Infectious Disease Research and Policy de l’Université du Minnesota ont sélectionné parmi toutes ces études celles qui présentaient les plus hauts critères de qualité: études en double aveugle, randomisées, dans lesquelles on a confirmé ou infirmé par des tests précis les diagnostics de grippe survenus après le vaccin.

Bilan: selon les chercheurs, le taux de protection que confère le vaccin serait de 59% pour les adultes de moins de 65 ans, plutôt que les 70 à 90% que l’on cite habituellement.

Autrement dit, sur 100 personnes vaccinées, 41 ne seront pas protégées par le vaccin et risquent quand même d’attraper la grippe si elles croisent le virus.

Pire: aucune étude de haute qualité ne permet de statuer sur l’efficacité du vaccin au delà de l’âge de 65 ans, ou pour les enfants âgés de plus de 7 ans.

Les chercheurs ne remettent pas en cause le bien fondé du vaccin, les cas de grippe qu’il permet d’éviter justifiant à eux seuls les campagnes de vaccination.

Mais ils en appellent à un message plus modéré des autorités de santé, qui pour l’instant communiquent auprès du grand public comme si l’efficacité du vaccin était proche de 100%.

Laisser un commentaire

Pas si étonnant que ça finalement, vu que le vaccin contre la grippe saisonnière doit être changé chaque année pour faire face aux mutations du virus…

Et si ceux qui se font vacciner et n’ont pas la grippe protégeaient du même coup les non vaccinés,
et leur évitaient d’avoir la grippe, n’est-ce pas faire d’une pierre deux coups !

Une étude à-t-elle été consacrée à ceux qui se font vacciner tous les ans, avec la nouvelle mouture du vaccin anti-grippal? Médecin généraliste en début de carrière, j’ai été atteint par la grippe tous les ans, jusqu’à ce qu’apparaissent les premiers vaccins, mis à jour chaque année. Je n’ai plus jamais été malade, mais je renouvelle mon immunité chaque année.
Un cas n’est qu’un cas. Mais quand même!

En ce qui me concerne,il est efficace depuis 27 ans , c’est-à-dire l’année ou j’ai été vacciné pour la première fois et j’ai 73 ans.

Cette étude reflète parfaitement mon expérience. Les deux seules fois ou j’ai été vaccinée contre la grippe, j’ai été beaucoup plus malade que d’habitude (immunité affaiblie?). En particulier avec le vaccin H1N1 qui m’a immédiatement donné une forte fièvre en plus d’une douleur localisée qui a duré une semaine. Je suis dans la cinquantaine.
Cela dépend peut-être des personnes mais maintenant j’évite ce vaccin. Aucune campagne ne peut plus me convaincre!

J’ai été DRH d’une entreprise de près de 1000 employés pendant 12 ans. Le vaccin était offert à tout le personnel par notre service qui faisait appel à une entreprise spécialisée. Nous faisions un suivi annuel. Ce service a été maintenu parce que l’efficacité était proche de 100%. Les quelques personnes qui prétendaient avoir eu la grippe quand même avaient quelques questions précises et répondre. Il était évident que ces personnes avaient eu un rhume et non la grippe! Personnellement, je me fais vacciner depuis près de 10 ans et je n’ai jamais eu la grippe, seulement une fois ou deux un rhume! Il est arrivé une fois que la source n’était pas la bonne, il y a 3 ou 4 ans.

Les plus populaires