Vaisseau du futur

En Suède, une fillette de 10 ans atteinte d’une maladie veineuse s’est fait greffer un vaisseau sanguin fabriqué à partir de ses cellules souches.

Photo : iStock

L’équipe médicale a prélevé une veine de neuf centimètres dans l’aine d’un cadavre et l’a débarrassée de ses tissus biologiques pour n’en garder que le squelette. Elle a ensuite déposé sur cette base des cellules souches extraites de la moelle osseuse de la jeune fille.

Cette réussite, dont on rend compte dans The Lancet, fait rêver les médecins qui souhaitent pouvoir un jour transplanter des tissus et des organes à leurs patients sans les astreindre à la prise de médicaments antirejets pour le restant de leur vie.