Végétarisme : ceux qui craquent…

84 %. C’est la proportion de végétariens ou végétaliens qui se remettent à manger de la viande, selon un sondage.

JKantor4.4.07_125.tif

84 %. C’est la proportion de végétariens ou végétaliens qui se remettent à manger de la viande, selon un sondage mené auprès de 11 000 Américains par le Humane Research Council, un groupe de défense des droits des animaux. La majorité d’entre eux craquent moins d’une année après avoir adopté ce nouveau régime. Le tiers ne tiennent pas trois mois. Parmi les raisons invoquées par les répondants pour retourner à leurs vieilles habitudes, les plus souvent mentionnées sont le manque de soutien de l’entourage et la difficulté de lutter contre les fringales.

Laisser un commentaire

et heu… c’est tout? Le truc fait 3 lignes mais n’avance rien comme analyse, témoignage, conseil ou autre… je suis un peu déçu! lol
Moi qui ai du mal à tenir et qui fait parfois des écarts, j’aurais aimé un article. Pas juste un compte-rendu de statistique…

C’est assez bref comme article pour bombarder une statistique pareille: quel est la méthodologie de l’étude, comment les participants ont-ils été choisis, pour quelle(s) raison(s) sont-ils devenus végétariens… je suis très très perplexe face à cette étude, et aussi déçue qu’une statistique aussi brutale soit lancée ainsi, sans aucun contexte, comme si être végétarien/ne était un défi colossal que peu de gens parviennent à atteindre.

Je suis végétarienne depuis plus de 5 ans, et je n’ai, au contraire, aucune envie de retourner vers la viande (ça me rebute en fait). Dans mon entourage, beaucoup de gens sont végétariens et je n’ai pas du tout l’impression que les gens ont envie de remanger de la viande. Je crois que les motifs pour lesquels on choisit d’être végétarien influencera fortement notre ténacité dans ce mode de vie.