Vieux musiciens, jeunes oreilles

Les personnes âgées qui ont joué d’un instrument de musique tout au long de leur vie seraient davantage protégées contre le déclin de l’audition.

Vieux musiciens, jeunes oreilles
Photo : iStock

Des neuropsychologues de l’Institut de recherche Rotman, de Baycrest, à Toronto, ont recruté 74 musiciens de 19 à 91 ans et 89 « non-musiciens » de 18 à 86 ans. Ils les ont soumis à des tests d’audition, comme suivre une conversation dans un environnement bruyant.

« En moyenne, les musiciens de 70 ans obtenaient les mêmes résultats que les non-musiciens de 50 ans », résume Benjamin Rich Zendel, auteur principal de l’étude.

Ce ne sont pas leurs oreilles qui sont mieux affûtées, mais leurs neurones ! « On croit que le cerveau des musiciens serait plus habile à traiter l’information auditive, soit à repérer des sons clés et à les organiser de façon cohérente. »

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie