Société

La tentation du repli

Vous allez me trouver un peu sombre aujourd’hui. Ma mère est morte en début de semaine. Elle souffrait de la maladie de Parkinson qui lui a enlevé à petite dose toute sa vitalité et qui a provoqué une infection qui l’a brutalement emportée.

En furetant rapidement les journaux, l’interdépendance entre tous les sujets me frappe. Le pétrole est à 80 dollars le baril. Ce prix élevé se répercute notamment sur le prix du blé, denrée vitale s’il en est une. Le prix du pétrole a un impact encore plus direct sur celui du maïs, de plus en plus utilisé comme carburant. Bref, se nourrir coûte plus cher et nous n’avons peut-être encore rien vu.

Plusieurs raisons expliquent la hausse du prix du pétrole, mais la consommation accrue des deux géants asiatiques, la Chine et l’Inde y contribue largement. Cette consommation accrue s’explique à son tour par une forte croissance économique dont l’impact se fait sentir partout au monde.

Les menaces de récession se font plus pressantes sur les États-Unis qui ont amassé d’importants déficits budgétaires et commerciaux pour sécuriser leurs approvisionnements en pétrole et en délocalisant vers d’autres pays leur production industrielle. Ce qui propulse le dollar canadien vers la parité avec le billet vert. Ce qui complique d’autant la tâche des industriels canadiens.

La morosité se traduit aux États-Unis par une forte montée des sentiments protectionnistes et un immense débat sur le sort qui doit être réservé aux immigrants clandestins. Au Québec, nous avons droit à un débat passionné sur l’immigration.

Le monde a changé. Le sort de nos industries ne se joue plus à Montréal ni même à Toronto. Il y a un fort sentiment de dépossession et de vulnérabilité dans tous les pays occidentaux. La tentation du repli sur soi est peut-être la réponse malhabile et impuissante à un profond malaise. Mais je ne crois pas cette réponse adéquate et utile car nous ne vivons plus sur la même planète qu’il y a 50 ans. Le Québec n’est plus cette société rurale et isolée. Il devra composer pour survivre. Pas s’enterrer.