Société

Percé fait reculer la mer

Des centaines de milliers de galets redonneront à la plage son air authentique du siècle dernier.

Une projection de ce à quoi ressemblera le littoral de Percé après son réaménagement. (Photomontage: Ouranos)
Une projection de ce à quoi ressemblera le littoral de Percé après son réaménagement. (Photomontage: Ouranos)

La municipalité de Percé aura recours à une solution novatrice pour sauver sa plage détruite par les assauts des vagues, dont l’intensité augmente avec les changements climatiques: elle couvrira son littoral de 47 000 m3 de galets, l’équivalent de 12 piscines olympiques remplies à ras bord!

Le ressac des vagues qui frappent le mur de béton a lessivé la plage.
Le ressac des vagues qui frappent le mur de béton a lessivé la plage. (Photo: Ville de Percé)

En 1974, Percé a construit une promenade en béton face à la mer, prisée des touristes. Mais «le ressac des vagues qui frappent le mur de béton a lessivé la plage», explique Lisa-Marie Gagnon, urbaniste à la Ville. La municipalité démolira le mur pour le remplacer par des galets, comme à l’époque où les pêcheurs y faisaient sécher la morue, il y a moins d’un siècle.

«Ce genre d’intervention est méconnu ici, mais on le fait avec succès en Europe», dit Laurent Da Silva, économiste au consortium scientifique Ouranos. Les travaux, dont les coûts pourraient atteindre 20 millions de dollars, débuteront en 2018 ou 2019. Une intervention qui pourrait faire école au Québec.

Percé