La vieille politique est derrière nous
SociétéÉlections 2018Chronique de Marie-France Bazzo

La vieille politique est derrière nous

« Les enjeux traditionnels tendent à être dépassés par de nouveaux thèmes polarisants, souvent amenés par des groupes aux opinions très campées qui profitent de la rectitude politique féroce qui s’installe. »

L’été 2018 a connu deux marqueurs du temps : la canicule et SLĀV. Ce second événement fut tout sauf anecdotique. C’est une bombe atomique qui est venue tester les contours du fameux « vivre-ensemble » politique. Et ce ne sera pas sans conséquence. Dans quelques semaines, les Québécois iront voter pour élire un nouveau gouvernement. Je prédis que ce seront les dernières élections de « l’ancien temps ». Et pas seulement parce que les sondages prévoient l’élection de la CAQ…