À l’assaut des glaces du Saint-Laurent

Depuis 35 ans, les navires des garde-côtes maintiennent le fleuve Saint-Laurent navigable en hiver. L’actualité a embarqué à bord du brise-glace Amundsen pour découvrir les coulisses de ce défi glacial.

Chaque hiver depuis les années 1960, les brise-glaces de la Garde côtière canadienne sont affectés au déglaçage du fleuve Saint-Laurent entre Québec et Montréal, afin de maintenir navigable ce lien commercial, essentiel à l’économie de l’Amérique du Nord. Depuis 35 ans, les navires des garde-côtes peuvent également compter sur l’aide précieuse d’hélicoptères de reconnaissance qui sont leurs yeux en amont et en aval de leurs ports d’attache.

L’actualité a embarqué à bord du brise-glace Amundsen pour découvrir les coulisses de ce défi hivernal.

Infos
Fermer
Plein écran

      Dans la même catégorie
      Boutique Voir & L'actualité

      Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie

      1 commentaire
      Les commentaires sont fermés.

      Jais travailler 17 ans pour la garde Côtière Canadienne…dons 15 ans sur le Des Groseillier…,
      Et je serais prest a recommencer… merci a la NGCC…
      Lucien Leblanc….