Pour en finir avec l’isolement

Service correctionnel Canada recommande de mettre fin à cette mesure disciplinaire.

(Photo : iStockPhoto)

Le Collège des médecins de famille du Canada recommande au Service correctionnel du Canada d’abandonner l’isolement des détenus en milieu carcéral. L’organisme estime que cette sanction disciplinaire, qui consiste à isoler un détenu 22 heures par jour ou plus, pourrait déclencher une maladie mentale, exacerber une maladie mentale existante et provoquer l’apparition ou l’aggravation de symptômes physiques.

En 2015-2016, au Québec, les autorités carcérales ont eu recours à l’isolement à 13 000 reprises dans les établissements provinciaux. C’est presque deux fois plus qu’en 2010-2011, alors que cette sanction avait été imposée 7 000 fois. Service correctionnel Canada invoque l’augmentation de la population carcérale et du nombre d’incidents violents pour justifier le recours à l’isolement.

 

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie

1 commentaire
Les commentaires sont fermés.

C’est le Service correctionnel ou le Collège des médecins qui fait la recommandation? Pas clair.