Californie : 35 ¢/litre

C’est la taxe qu’imposera, à partir du 1er janvier, la Ville de Berkely aux distributeurs de boissons sucrées pour chaque litre vendu sur son territoire.

144561848-new-jersey-jersey-city-drink-cans-in-a-row-gettyimages
Photo : Getty Images

C’est la taxe qu’imposera, à partir du 1er janvier, la Ville de Berkely aux distributeurs de boissons sucrées (thés et cafés glacés, boissons gazeuses ou énergisantes, etc.). pour chaque litre vendu sur son territoire.

Cette ville de Californie devient la première aux États-Unis à adopter une telle taxe, dont les recettes — estimées à entre un et deux millions de dollars annuellement — serviront à lutter contre l’embonpoint, fléau qui touche 40 % des adolescents de la municipalité.

Laisser un commentaire

Vivement de telles mesures ici! L’eau embouteillée se vend souvent plus chère le litre que ces boissons sucrées. Non pas que je désire encourager la consommation de bouteilles, mais pour les individus qui désirent dépenser de l’argent pour ne pas boire de l’eau du robinet, il serait préférable de les encourager à boire de l’eau plutôt que des boissons sucrées.

Par contre, je suis d’avis que le thé et le café devrait être except de taxe s’il n’a pas été sucré.