Combien d’eau ça prend, faire un verre de lait ?

Selon une étude datant de 2012 du journal Ecosystems, 98 % de l’empreinte hydrique du lait provient de la nourriture des vaches.

© Mother Jones
© Mother Jones

Savez-vous à quel point vos produits laitiers sont assoiffés ? Mother Jones a réalisé une infographie interpellante, dont voici l’essence :

Fouineur

Un verre de lait de soja : 34 litres d’eau
Un verre de lait d’amande : 87 litres d’eau
Un verre de lait : 114 litres d’eau
Un yogourt : 132 litres d’eau
Une boule de crème glacée : 159 litres d’eau
Deux tranches de fromage : 189 litres d’eau
Un yogourt grec : 341 litres d’eau
Un bâtonnet de beurre : 413 litres d’eau

Pourquoi nos produits laitiers ont-ils besoin d’autant d’eau ? Selon une étude datant de 2012 du journal Ecosystems, 98 % de l’empreinte hydrique du lait provient de la nourriture des vaches.

Les bovins mangent toutes sortes de choses, explique le magazine, mais aux États-Unis, l’alimentation d’une vache laitière se compose principalement de maïs et d’autres céréales comme le soja ou le canola, ainsi que de foin et de luzerne, particulièrement riche en protéines et hautement énergétique.

L’empreinte hydrique de la viande est encore plus importante : selon une autre étude, il faut un total de 1 609 litres d’eau pour produire une portion de quatre onces de bœuf au sud de la frontière. Une pièce de porc de la même taille requiert 625 litres d’eau alors que le poulet en demande 250.

Selon le New York Times, le fait de remplacer les produits animaliers par des substituts à base de plantes dans un régime alimentaire permettrait à une personne de réduire l’empreinte hydrique de sa nourriture de 30 % ― et devenir végétarien la diminuerait de 60 %.