Comment convaincre votre patron de vous donner un peu de liberté

Votre employeur exige de vous voir à votre bureau de 9 h à 17 h tous les jours, et vous étouffez ? Voici les conseils de Bob Fortier, spécialiste du télétravail, pour le convaincre de vous donner un peu de liberté — si, bien sûr, votre emploi s’y prête.

Comment convaincre votre patron de vous donner un peu de liberté
Photo : iStockphoto

 

 

 

 

 

 

Évaluez vos chances.

Vous êtes un bon candidat pour le télétravail et pour l’horaire flexible si votre performance est déjà satisfaisante, si vous êtes organisé, discipliné et capable de vous motiver.

Vérifiez si vous disposez du nécessaire.

Avez-vous déjà un coin bureau à la maison et les outils requis pour travailler à distance ? Sinon, sachez de quoi vous avez besoin et quels coûts s’y rattachen­t.

Montrez à votre employeur ce qu’il a à gagner.

Les avantages des horaires flexibles et du télétravail pour les entreprises sont maintenant bien connus. Faites valoir que vous serez plus productif, moins stressé, moins souvent absent, plus satisfait et plus loyal.

Commencez en douceur.

Proposez à votre patron d’amorcer l’expérience par une période d’essai d’une ou deux journées par semaine de travail à distance ou d’horaire modifié.

Donnez des garanties.

Si ce n’est déjà fait, clarifiez les attentes de votre employeur, les objectifs à atteindre et les échéances à respecter. Démontrez que vous pouvez fournir les résultats attendus.

Ne coupez pas les ponts.

Assurez-vous de vous rendre au bureau régulièrement et d’être disponible pour les réunions. Soyez joignable rapidement par courriel et téléphone ou pour une téléconférence.