Comment manger québécois au resto

Les certifications Aliments du Québec et Aliments préparés au Québec débarquent dans les restaurants.

Photo © Philippe Henry
Photo © Philippe Henry

Manger québécois n’est pas toujours chose aisée. Entre le producteur d’ici et l’assiette du consommateur, «la route n’est pas seulement semée d’embûches, elle est parfois impraticable», écrivait Daniel Chrétien en 2010.

Si les épiceries se sont ajustées pour identifier les produits du Québec, les restaurants étaient à la traîne… jusqu’au 18 juin dernier. Les amateurs de bonne bouffe québécoise peuvent maintenant se donner rendez-vous dans les 60 établissements qui participent au programme «Aliments du Québec au menu», explique le magazine Protégez-vous.

Les cartes de ces restaurants indiquent désormais cinq plats certifiés Aliments du Québec et Aliments préparés au Québec, tel que le veut la phase pilote de ce projet, qui se déroule jusqu’au 30 septembre 2014.

AlimentsduQc

«Huit consommateurs sur dix estiment important de connaître la provenance des produits qu’ils achètent», affirme Marie Beaudry, directrice générale de l’organisation vouée à la promotion des produits agroalimentaires provinciaux.

La certification Aliments du Québec s’applique aux produits peu transformés tels quel la viande, les fruits et les légumes, qui doivent contenir au moins 85 % d’ingrédients d’origine québécoise. Afin de laisser agir la créativité des chefs, cette barre a été abaissée à 60 % dans les restaurants. La certification Aliments préparés au Québec, elle, garantit que les produits alimentaires ont été entièrement transformés au Québec.

En cas de succès du programme, l’initiative devrait prendre davantage d’ampleur.

Laisser un commentaire