Controverse: Jésus était-il marié?

« Jésus leur dit : ma femme », lit-on sur un fragment de papyrus de l’Égypte ancienne.

Photo © Alan Jack
Photo © Alan Jack

C’est ce que peut laisser croire un fragment de papyrus de l’Égypte ancienne, dont l’authenticité vient d’être confirmée par des scientifiques, selon un article publié dans la Harvard Theological Review. « Jésus leur dit : ma femme », lit-on sur le minuscule papyrus, écrit en dialecte sahidique, la langue liturgique des premiers Coptes.

« Elle pourra être ma disciple », lit-on plus loin dans ce manuscrit, dont l’existence a été révélée en 2012 par Karen King, professeure de christianisme ancien à la Harvard Divinity School. Notant certaines erreurs grammaticales, des scientifiques avaient conclu que ce papyrus était un faux.

Des tests au carbone 14 effectués depuis indiquent que ce document date probablement du VIIIe siècle et que sa composition chimique correspond à celle d’autres papyrus anciens. Ces tests ne mettront cependant pas fin à la controverse entourant l’authenticité du document, qui soulève des questions fondamentales sur le rôle des femmes dans l’Église catholique et le célibat des prêtres.

Les commentaires sont fermés.

« Aujourd’hui, l’authenticité du manuscrit copte connu pour relancer le débat sur un potentiel mariage de Jésus semble s’effriter tel un vieux papyrus soumis aux vents de la science. …..
….
Christian Askeland, chercheur de l’Indiana Wesleyan University, et spécialiste des versions coptes de l’évangile de saint Jean remarqua d’étranges coïncidences en comparant le manuscrit dit « de l’épouse de Jésus », à un autre présenté par la même chercheuse et comportant un extrait de l’évangile de Jean, il , et pu prouver la fausseté de ce dernier. »
cf « http://www.lavie.fr/religion/catholicisme/jesus-n-est-toujours-pas-marie-06-05-2014-52766_16.php »

S’il a existé, c’est très probable qu’il l’était, même si les récits que l’Église médiévale a choisi comme étant les évangiles « cannoniques » n’en font pas mention. Le mariage était très valorisé dans la société juive de l’époque – un homme non-marié était un « loser » et ne pouvait aspirer au respect et à l’autorité.

Il me semble que le IIe siècle après JC (date du choix des évangiles) ne peut pas exactement être considéré comme une partie de l’époque médiévale.Quant à l’affirmation que selon les statistiques, Jésus aurait dû être marié vu ce qui se pratiquait à son époque, il semble que justement il ne correspondait pas selon les textes ont été retenus aux standards de la société.La statistique ne semble donc pas le moyen le plus fiable pour le décrire.