Conversion sexuelle : la Californie tape sur les psys

Depuis le 1er janvier 2013, la Californie interdit aux psychologues de pratiquer des thérapies visant à convertir les homosexuels de moins de 18 ans en hétérosexuels.

Photo : iStock

Premier État américain à légiférer contre ces méthodes, la Californie s’appuie sur le fait qu’être lesbienne, gai ou bisexuel n’est ni une maladie, ni un trouble mental, ni une déficience. Près de 25 psychologues perdent ainsi le droit d’offrir des thérapies de réorientation à la jeunesse californienne. Par contre, la loi ne prévoit rien au sujet des patients de 18 ans et plus ni concernant les conseillers non certifiés, tels que les religieux.

Au Québec, les thérapies de conversion sexuelle ne répondent pas aux normes scientifiques et déontologiques de l’Ordre des psychologues, et ce, peu importe l’âge des patients. Les psys qui proposent ces thérapies s’exposent à des sanctions pouvant aller jusqu’à la réprimande et à la radiation.