Débloquez-moi ces artères !

Chaque jour, 95 000 nouveaux véhicules prennent d’assaut les réseaux routiers de la planète, forçant les grandes métropoles à multiplier les stratégies pour désengorger leurs artères.

Débloquez-moi ces artères !
Photo : Masterfile

Elles n’ont pas le choix : la congestion routière coûte cher. À Montréal, par exemple, c’est 1,5 milliard de dollars par année qui s’envolent à cause de la perte de productivité, selon la Chambre de commerce du Montréal métropolitain. Voici des solutions proposées ici et ailleurs.

 

PLACE AU PÉAGE

Londres a instauré il y a quelques années un péage pour entrer dans le centre-ville : 10 livres (environ 15 dollars) par jour. Stockholm, en Suède, et Milan, en Italie, entre autres, ont adopté la même solution. Londres a ainsi réduit le trafic de 20 % dans ce secteur et engrangé 150 millions de livres (235 millions de dollars) en 2009-2010.

TA VOITURE CONTRE MON TRAMWAY

Murcie, en Espagne, propose depuis mai dernier à ses résidants d’échanger leur voiture contre un abonnement à vie au nouveau réseau de tramway. Ce réseau n’étant pas encore terminé, une seule personne a échangé son véhicule…

DES PERMIS AUX ENCHÈRES

Singapour contrôle le nombre de véhicules qui circulent sur son réseau routier à l’aide du Vehicle Quota System. Avant d’acheter une voiture, les Singapouriens doivent obtenir, lors d’une vente aux enchères, un permis de possession de véhicule. Prix d’une Mazda 3, en incluant le permis pour l’acheter : 100 000 dollars ! La ville-État limite à 3 % par année l’augmentation du nombre de nouvelles voitures sur son territoire.

L’AUTOBUS ROI

Montréal compte 31 voies réservées aux autobus, qui s’étalent sur 85,2 km. Plus de 2 000 autobus les empruntent chaque jour. Hongkong, Sydney et Helsinki, entre autres, ont opté pour un système semblable. À Montréal, ces circuits ont permis de transporter 23 millions de passagers en 2010.

ON N’ARRÊTE PAS LES PROJETS

Le Québec espère toujours un TGV qui relierait Montréal, New York, Toronto et Québec. Les discussions se poursuivent depuis plusieurs années… L’idée de joindre Québec et Montréal par un monorail suspendu, qui suivrait l’autoroute 20, a aussi été lancée en 2009 par le groupe TrensQuébec, mais n’a pas abouti, faute de financement. Un projet de téléphérique reliant le Vieux-Port de Montréal, le parc Jean-Drapeau et Saint-Lambert, sur la Rive-Sud, est aussi resté dans les cartons.

 

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie