Éducation : petite classe ou grand professeur ?

Plus l’effectif d’une classe est réduit, plus l’apprentissage sera facile pour les enfants. Vraiment ?

Photo : istock
Photo : istock

Plus l’effectif d’une classe est réduit, plus l’apprentissage sera facile pour les enfants. C’est du moins l’idée répandue. Mais faire partie d’une grande classe est loin d’être une tare… pour peu que le professeur soit bon !

L’Institut Thomas B. Fordham s’est servi de données sur des enseignants et des enfants de la fin du primaire et du début du secondaire en Caroline du Nord, sur une période de quatre années , pour faire une simulation visant à déterminer ce qu’il adviendrait si les professeurs les plus qualifiés se voyaient confier des classes bondées.

Malgré la prise en compte d’une perte d’efficacité proportionnelle au nombre d’élèves, les conclusions de la recherche tendent à montrer que le talent d’un professeur fait une bien plus grande différence sur la qualité de l’apprentissage que la taille de la classe, comme le montre deux constats relayés par The Atlantic :

– À un niveau équivalent au secondaire 3, assigner 12 étudiants de plus aux meilleurs professeurs pourrait produire des progrès dans l’apprentissage équivalents à 2 semaines et demie de cours supplémentaires.

– Les écoles obtiendraient 75% des progrès mentionnés ci-dessus en déplaçant seulement six élèves, ce qui revient à dire que des changements draconiens dans la taille des classe ne sont pas nécessaires.

Selon cette simulation, les étudiants qui effectueraient le plus de progrès sont ceux qui faisaient partie de «petites» classes et qui ont été désignés pour intégrer des classes plus peuplées mais avec des meilleurs professeurs.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie

2 commentaires
Les commentaires sont fermés.

Drôle d’étude que celle mentionnée dans cet article. Bien entendu, on sait déjà qu’un meilleur prof fait mieux réussir ses élèves qu’un mauvais prof, mais dans l’enseignement comme dans tout le reste, il y a de bons et de moins bons professeur alors qu’est-ce qu’on fait? On prend les bons profs et on surcharge leur classe? C’est ridicule! Il ne faut pas oublier aussi que le contact humain est important dans l’enseignement et une plus grosse classe signifie souvent qu’un enseignant à moins le temps de connaître chacun de ses élèves. Dans mon expérience d’enseignante, les élèves que j’ai pu aider le mieux sont ceux que j’ai appris à connaître. Oui, il faut être bon dans son enseignement mais lorsqu’un élève éprouve de la difficulté, il faut aussi pouvoir l’aider et plus il y a d’élèves, moins on a le temps pour chacun. Finalement, il faudrait maintenant une nouvelle étude nous démontrant ce que font ces «bons» professeurs pour avoir ces résultats afin que tous les enseignants puissent apprendre et devenir eux-aussi de super enseignants. Au final, je dirais que cette étude a certainement été commanditée par une commission scolaire en train de renégocier la convention collective de ses enseignants qui demandent une diminution du ratio prof/élève. Mais elle ne change rien à la réalité du milieu scolaire où, lorsqu’on a une classe surchargée avec des élèves en difficulté d’apprentissage, on a beau être le meilleur prof, cela ne change pas les résultats de nos élèves, à moins de mettre du temps en plus pour aider chacun.

Toi l’honorable journaliste….lorsque tu publies les résultats d’une étude ,tu nous rendrais service si tu approfondissais le sujet avant de publier! Par les temps qui courent,les grands professeurs(pour utiliser tes propres mots), ont juste envie de rendre leur tablier parce qu’ils n’arrivent plus ,justement, à faire ce pour quoi ils sont venus dans l’enseignement ,soit : FAIRE LA DIFFÉRENCE POUR UN ENFANT ! Y’a trop de boss et pas assez d’indiens pour travailler sur le terrain.En plus de faire très bien ma job,je dois prouver que je la fais bien en remplissant une montagne de formulaires,participer à des comités,recevoir une formation qui semble plus souvent desservir une ambitieuse image politique ! Va fouiner un peu en Suède et en Norvège mon p’tit bonhomme et tu me reviendras sur ton article un peu simpliste !