Guide de survie vestimentaire

« Ce guide n’est pas absolu. Prenez ce qui vous plaît, laissez le reste et continuez de faire semblant que, en bon gars, vous ne vous préoccupez pas de vos vêtements. »

L’erreur la plus courante

Messieurs, nous avons un problème. Tous, mais vraiment tous les stylistes consultés pour ce guide affirment que notre principale erreur consiste à porter des vêtements de la mauvaise taille, généralement trop grands. « C’est le cas de 80 % des hommes, affirme Claude Laframboise, chef styliste au magazine Loulou. Les gars veulent toujours avoir l’air plus costauds. » Le hic, c’est qu’un vêtement mal ajusté donne surtout l’air fou…

+

Les essentiels

– Jean foncé sans surpiqûre, ni délavage, ni trou (1 x)

– Chemise décontractée (1 x)

– Chemise unie blanche (1 x)

– Pull (1 x)

– Pantalon chino noir, marine, taupe ou beige (1 x)

– Veston ou blazer noir ou marine (1 x)

– Cravate noire (1 x)

– Ceinture (1 x)

– T-shirts unis

Trois questions d’importance capitale

La chemise, je la mets à l’intérieur ou à l’extérieur du pantalon ?

Tout dépend de son style. Si le tissu est brut, « en lin, en coton ou en flanelle de coton, par exemple, mieux vaut la laisser sortie », conseille Catherine Beauchamp, créatrice de mode et styliste de la marque montréalaise Frank & Oak. La chemise habillée (celle avec laquelle on a l’air d’un con sans pantalon) se porte évidemment à l’intérieur.

Le cellulaire, ça se porte où ?

« Surtout pas dans un étui attaché à la ceinture ! » prévient Patrick Gagné, auteur du blogue de mode masculine Je suis… l’aristocrate. Ni dans une poche de votre pantalon — une bosse sur la cuisse ou la fesse n’a rien d’esthétique. « L’idéal est de mettre son téléphone dans un sac à bandoulière ou encore dans la poche intérieure de son veston. » Même chose pour le portefeuille.

« Matcher », ça veut dire quoi ?

« C’est l’harmonie des couleurs et des textures », répond Catherine Beauchamp. « Les proportions sont aussi importantes », ajoute Jeff Golf, styliste de Ludique. « Mais “matcher”, c’est synonyme de monotone », met en garde Patrick Gagné. « Car le nouveau match, c’est de ne pas “matcher” », explique Claude Laframboise. Vous suivez ?
Moi non plus.

La trousse de secours

Les apparences comptent, surtout lors d’un premier rendez-vous. Pour le styliste Jeff Golf, le mieux est d’opter pour un style décontracté, mais soigné. Voici sa recette pour y arriver.

[ Jean propre ]

Renvoie une image peu prétentieuse (et met en valeur vos fesses).

[ t-shirt ]

Démontre votre accessibilité (et est tellement plus confortable qu’une chemise habillée).

[ veston uni ]

Exprime l’importance de la rencontre à vos yeux (et permet de projeter de l’assurance).

+

4 Lignes de conduite à adopter !

Ill : Iris Boudreau

1. La couture ne doit pas descendre sur le bras.

Un truc : demandez à quelqu’un de placer ses mains sur le côté supérieur de vos bras. Si les épaules du veston dépassent ses mains, c’est trop grand !

Ill : Iris Boudreau

2. La manche doit s’arrêter à l’articulation du poignet.

3. Le pantalon doit être ajusté là où se trouve la taille naturelle, et non au-dessus de la bedaine ! Le tissu ne doit pas pocher aux fesses.

 

4. À l’avant, le pantalon doit épouser légèrement le dessus de la chaussure. À l’arrière, il doit s’arrêter entre le haut et le talon de la chaussure.

+

Un short, c’est short

 Un bon short s’arrête entre la mi-cuisse et le genou », affirme Jeff Golf. Mais si vous partagez ma pudeur, ce sera plus près du genou que de la mi-cuisse… Favorisez une coupe droite, une couleur unie, et évitez les grosses poches, les trucs étranges qui pendent et les pantalons trois quarts — ce ne sont pas des shorts.

 +

 Trucs de pros

Vous voulez garder vos vêtements pendant des années ? Le secret de la longévité vestimentaire se trouve sur chacun de vos vêtements, sous forme d’étiquette. Lisez les consignes d’entretien qui s’y trouvent et appliquez-les religieusement. L’argument « mais chérie, il n’est même pas usé » tiendra plus longtemps.

« La ceinture est un accessoire, pas un outil de travail. Le pantalon doit tenir sans elle. »

—       Jeff Golf, styliste personnel, Ludique

 

« S’habiller tout croche, ça passe “si” votre linge est de la bonne taille. »

—       Catherine Beauchamp, créatrice de mode et styliste, Frank & Oak

+

Parlons cravates !

DÉBUTANT

—       Oubliez les motifs farfelus et optez pour une cravate unie. Peu importe sa couleur, elle s’harmonisera à merveille avec un veston noir et une chemise blanche. Privilégiez les teintes traditionnelles — noir, rouge ou bleu — avant le saumon ou le vert fluo. À ce niveau, mieux vaut demander à votre blonde de confirmer votre choix.

INTERMÉDIAIRE

—       Osez une cravate avec un motif simple — des rayures, des carreaux ou des pois. L’une des couleurs de l’imprimé doit se rapprocher de celle, unie, du veston ou de la chemise. À ce niveau, votre copine approuve votre décision 5 fois sur 10.

AVANCÉ

—    Expérimentez avec des motifs différents sur votre cravate et votre chemise : en général, l’imprimé est fin sur une pièce et gros sur l’autre. Pour plus de caractère, jouez avec les textures en optant pour des tissus comme la laine ou le jean. À ce niveau, vous sollicitez l’avis de votre conjointe uniquement pour ne pas la vexer.

 +

12 hommes de goût

Palmarès inopiné des hommes les mieux habillés du Québec, selon notre jury spontané (Marie-Claude Pelletier, Émilie Lambert Roy, Stéphane Le Duc, Thomas Leblanc, Dany Roussel et Paul Teboul).

La sélection, par ordre alphabétique :

1. Pierre Bruneau – présentateur de nouvelles

2. Alexandre Despatie – athlète olympique

3. Xavier Dolan – scénariste, réalisateur, acteur

4. Simon Durivage – animateur d’émissions d’affaires publiques

5. Gérald Fillion –  journaliste spécialisé en économie

6. Michael Fortier – homme d’affaires et avocat

7. Marc-André Grondin – acteur

8. Louis Morissette – auteur, acteur, producteur

9. Georges Pothier – chef d’antenne

10. Patrick Huard – acteur, humoriste

11. Mario Tessier – humoriste, animateur

12. Éric Salvail – animateur

+

Ouvert ou fermé, le veston ?

Boutonner son veston n’est pas nécessaire, sauf dans les occasions officielles. Si vous le faites tout de même, retenez ces règles.

Debout : boutonnez. Assis : déboutonnez. Ce n’est pas tout. Une convention étrange, qui remonterait au roi britannique Édouard VII — et à son ventre proéminent —, veut que sur un veston à deux boutons, celui du bas demeure toujours détaché.
S’il y a trois boutons, attachez uniquement celui du milieu. Trop compliqué à votre goût ? Laissez donc votre veston ouvert.

+

« Si l’homme victime de la mode a existé un jour, c’est bien à Versailles, au temps de Louis XIV, l’homme le plus luxueusement vêtu du monde. »

Colin McDowell, dans Histoire de la mode masculine (La Martinière, 1997)

« La brute se couvre, le riche ou le sot se pare, l’homme élégant s’habille. »

Honoré de Balzac, dans son Traité de la vie élégante (1830)

 +

Que faire des conseils de…

… sa mère ?

« Dites “oui, maman”, puis faites à votre tête. »

Jeff Golf, styliste personnel, Ludique

… sa blonde?

« Écoutez-les ! »

Catherine Beauchamp, créatrice de mode et styliste, Frank & Oak

… son patron ?

« Ce sont des ordres ou des conseils ? » – Patrick Gagné, blogueur, jesuislaristocrate.com

… ses amis ?

« Ça dépend de quoi ils ont l’air. » – Claude Laframboise, chef styliste, magazine Loulou

***

Méthodologie du guide


Je suis un de ces gars, nombreux, qui possèdent une garde-robe minimaliste. Trois pantalons, quatre chemises et un tiroir rempli de t-shirts et de chandails plus ou moins vieux.

Inutile de décrire ma surprise lorsque L’actualité m’a commandé un guide vestimentaire pour hommes. Un peu intimidé, j’ai sorti mon plus beau kit et suis allé à la rencontre de quatre stylistes montréalais. Leurs conseils se sont révélés simples et même agréables à suivre. Si bien que, dernièrement, j’ai éprouvé du plaisir à choisir une cravate qui s’agencerait à la fois avec une chemise saumon et avec une autre à carreaux gris et blancs.

Ce guide n’est pas absolu — sauf pour les sections « 4 lignes de conduite à adopter ! » et « Mariages interdits ». Prenez ce qui vous plaît, laissez le reste et continuez de faire semblant que, en bon gars, vous ne vous préoccupez pas de vos vêtements.

VOIR AUSSI : Photoreportage : Les leçons de nos ancêtres

Les plus populaires