Journal des temps inédits : Jour 4

Il est à présent plus difficile d’organiser un souper en temps de COVID-19 qu’avec les allergiques, sans gluten, véganes et mois pas de vin habituels !

Photo : Daphné Caron

Dehors, c’est la guerre sans la guerre. D’une part affluent les annonces de confinement strict en France, avec barrages et couvre-feu, de confinement à New York. Ici, les rues sont désertes, on passe les ponts comme dans un rêve. Les bars et les cafés sont maintenant fermés, beaucoup de restos en prennent l’initiative.

Nos vies sociales fondent à vue d’œil : plus moyen de voir nos aînés et, avec les quarantaines, les amis se font plus rares. Il est à présent plus difficile d’organiser un souper en temps de COVID-19 qu’avec les allergiques, sans gluten, véganes et mois pas de vin habituels !

Ces prochains jours, ces prochaines semaines, voir amis et connaissances relèvera du miracle. Je ne voudrais pas être célibataire : où se rencontrer ? Où dater ? On ne dira jamais assez l’importance des bars à vin, des cafés troisième vague, des restos et des Tim Hortons pour le lien social. Ce sont aussi des soupapes, des lieux où respirer hors de la famille, de la routine, où sortir de soi. Hommage en passant à tous ceux et celles qui y travaillent et qui se retrouvent subitement au chômage.

Les Italiens, ces fous merveilleux, ont trouvé un truc fabuleux pour faire société et narguer le virus : chanter chacun sur son balcon, ensemble, tous les jours à 18 h, à la grandeur du pays, l’hymne national italien. Je vous défie de regarder ces images virales sur les réseaux sociaux sans verser une larme tellement c’est beau, grand, émouvant.

Je ne puis m’empêcher de penser à ce que nous pourrions chanter si le confinement nous tombait dessus, au Québec. L’Ô Canada ? Il serait hué d’une bonne partie de la population. Gens du pays ? Pas assez solennel. Du Mari-Mai ? Trop jeune pour les vieux. Du Charlebois ? Trop vieux pour les jeunes. Du Félix Leclerc ? Trop litigieux pour les progressistes radicaux.

Je déduis qu’en désespoir de cause, on ressortirait les casseroles de 2012. Aux peuples de peu de mots, la voix des chaudrons !

Liste partielle des sujets devenus obsolètes avec le coronavirus (ou Voyons, de quoi parlait-on il y a 5 jours, donc?)

  • De la course à la direction du Parti québécois
  • De Polanski, Weinstein, Salvail et #METOO
  • De la course à la direction du Parti démocrate aux États-Unis
  • Des cégeps en anglais et de la défense du français
  • De la crise ferroviaire/autochtone
  • De GNL Québec
  • Des féminicides
  • De la démolition sauvage des bâtiments patrimoniaux
  • Du Canadien
Les commentaires sont fermés.

C’ est ce qui nous a fait revenir de notre séjour de Floride deux semaines avant .(Notre ami “Donald”.)?

Les plus populaires