Journal des temps inédits : L’hygiène mentale

C’est samedi. Et le samedi, c’est congé. 

Photo : Daphné Caron

Aujourd’hui, cure de silence. Pas de radio ni de télé. Je ne laisserai aucune émission catastrophe franchir le pas de ma maison. Pas de reporters énervés, pas de nouvelles angoissantes en boucle. Même pas d’Horacio. Rien.

Je fais du Marie Kondo mental, du ménage dans ma tête. Du yoga informationnel. Pour notre hygiène mentale, il faut que nous prenions soin de nous. Je ferme donc tout pour la journée. Je rangerai les manteaux d’hiver, les bottes, et cuisinerai un dhal et un cassoulet maison.

Je ne rajouterai pas un son, pas un mot au vacarme ambiant.

Congé de billet en ce jour 23.

Les commentaires sont fermés.

Bonjour
un enfant meurt toutes les 8 secondes dans le monde par manque d’eau potable, on ne les connaît pas on ne les voit pas et on en parle surtout pas pour notre petite conscience… oups pardon je nous fais culpabiliser pauvre nous … 10800 enfants par jour, autant de morts que le coronavirus en 1 semaine aux États Unis.
À bon entendeur.