La haine se propage au Québec

Les crimes haineux sont de plus en plus nombreux au Québec, en particulier ceux qui sont motivés par la haine d’une religion.

En octobre 2016, des manifestants réunis devant l’Assemblée nationale scandaient des slogans anti-islam. (Photo: Jean-Marie Villeneuve / Le Soleil)
En octobre 2016, des manifestants réunis devant l’Assemblée nationale scandaient des slogans anti-islam. (Photo: Jean-Marie Villeneuve/Le Soleil)

Selon un rapport daté de 2015 du ministère québécois de la Sécurité publique, le nombre de crimes haineux enregistrés par la police — ce qui peut aller du vandalisme aux voies de fait en passant par les menaces — est passé de 176 en 2009 à 257 en 2014, un bond de 46 %.

Ce sont les crimes motivés par la haine d’une religion qui ont connu l’augmentation la plus marquée, tout particulièrement entre 2013 et 2014. Entre ces deux années-là, qui correspondent à l’époque où le projet de charte des valeurs du Parti québécois faisait débat, le nombre de délits haineux de nature religieuse a presque doublé, passant de 48 à 93. C’est le type de haine la plus répandue dans la province, devant les infractions liées à la race ou à l’origine ethnique, à l’orientation sexuelle, au sexe, à la langue, au handicap ou à l’âge.

Un mouvement morcelé

La mouvance d’extrême droite au Québec est tout aussi morcelée et volatile que celle du reste du pays. Mais elle a aussi ses caractéristiques propres. Samuel Tanner, de l’École de criminologie de l’Université de Montréal, et Aurélie Campana, du Département de science politique de l’Université Laval, en ont tracé les contours dans un rapport publié en 2014.

On retrouve dans la province une concentration particulièrement forte de skinheads d’extrême droite parfois violents. Figurent dans ce cercle des groupes comme Dead Boys Crew, Légion nationaliste, Québec Radical, Ragnarok ou Vinland Front. Certains de leurs membres ont été condamnés pour des agressions à l’arme blanche envers des personnes noires ou d’origine arabe, notamment.

Les skinheads québécois gravitent par ailleurs autour d’une scène musicale fort active, qui constitue un puissant outil de recrutement. Certains de ces groupes ont donné leurs concerts (et craché leur xénophobie) jusqu’en Amérique du Sud et en Europe.


À lire aussi:

L’extrême droite sort de l’ombre


Les chercheurs reconnaissent une autre frange de l’extrême droite québécoise: une frange ultranationaliste, animée par la conviction que la population québécoise de souche canadienne-française doit protéger sa langue, sa culture et son identité contre la menace que représentent à ses yeux les immigrants. Ces groupes sont de plus en plus visibles depuis quelques années: ils organisent des marches, des campagnes de distribution de tracts ou d’autocollants, des conférences et d’autres activités dont la rhétorique ne laisse planer aucun doute sur le sentiment islamophobe qui les motive. En font partie notamment la Fédération des Québécois de souche, Atalante Québec ou encore Pégida Québec.

Dans la même catégorie
35 commentaires
Les commentaires sont fermés.

Un commentaire sur Facebook ou sut un site web peut-être un crime haineux, alors oui les occasions sont plus accessibles, donc plus nombreuses.

Alors non la haine ne se propage pas forcément au Québec. La différence c’est que les gens peuvent plus facilement exprimer ce qu’ils ressentent. S’il y a un malaise dans la population les politiciens ferait bien aussi de le reconnaitre au lieu de seulement se vautrer dans la rectitude politique.

Quand à l’islamophobie c’est un phénomène regrettable mais pas si surprenant après au moins deux décennie de médias qui rapportent des troubles, guerres, attentats et massacres toujours plus ou moins liés au monde musulman. Faut s’attendre à un certain «backlash» c’est compréhensible.

Mon commentaire c’est que tu a parfaitement raison il n’y a rien a rajouter c’est tous dit super

Exact.

Il y a un fossé que se creuse de plus en plus entre la population issue « du vrai monde » qui en a ras le pompon de la religion et de tout ce qui s’y rapporte de près et de loin, et la classe politique qui, elle, doit avoir l’air ouverte et sensible envers les autres communautés pour se donner une belle image lisse et chromée.

Le serrement « lash », la retenue doit se faire de l’intérieur de soi et non d’abord imposée de l’extérieur. Cette retenue s’appelle le respect de chaque personne et une autre étude pourrait se faire au sujet de la montée de la civilisation de l’amour, promue au Québec. À savoir de quel amour s’agit -il, comment s’exprime-t-il ? Sommes-nous encore tendres avec le voisin, désirons-nous le connaître et le comprendre en profondeur ? Les jugements superficiels et globaux font mal à la personne qui ne se sent pas reconnue et aimée telle qu’elle est et cela quelque soit son origine ou sa culture. Il y a toute une vague de fascination envers le nouvel arrivant ou envers le bout du monde: ce qui fait que nous reconnaissons notre port d’attache, notre pays et que nous sommes heureux d’y revenir. Nous voulons tous vivre en paix et celle-ci ne va pas de soi. Nous pouvons aller joyeusement sur la voie de l’amitié qui est un amour spiritualisé.

Ce sont les mots les plus sensés que j’ai entendu sur ce sujet. Merci pBrasseur de l’avoir si bien exprimer.

Il faut instaurer des règles claires, fini les accomodements raisonnables; nous devons les prévoir comme c’est le cas dans les pays musulman. C’est a l’arrivant de s’adapter, pas a celui qui les reçoit de le faire

La montée du racisme et de l’islamophobie en particulier est très importante au Québec depuis le discours de l’ADQ sur les accomodements raisonnable, puis de la Charte du PQ, fortement relayé par l’Empire Quebecor. À Québec, des groupes attaquent les personnes dans les rues (ils « patrouillent contre l’islam »!!!). Les affiches antiracistes sont arrachés et on ajoute des collants et affiches racistes, incluant des « Brûle ta mosquée » que j’ai vu dans mon quartier. Voici un reportage sur la question : https://video.vice.com/fr_ca/topic/soldats-dodin

La radio-poubelle soutient aussi un discours raciste, voir http://sortonslespoubelles.com/. Voir les sections « musulman », « immigrants » et « autochtones » de ce site. La radio-poubelle va jusqu’à soutenir des personnes et groupes d’extrême-droite : https://www.youtube.com/watch?v=5nnXDf79FZM.

Ça c’ est de : la ville de Québec bashing ! C ‘est du n’ importe quoi; que viens faire Alice Paquet dans le discour haineux , on sait tous qu’ elle a mentie ( crédibilité ) à plusieurs reprises et ce n’ est pas moi qui le dit, ç’a paru dans les journaux ! Pour ce qui est des soldats de Dodin , c’ est un groupe national et non de Québec ! Pour ce qui est des soi-disant radios poubelles de Québec vous avez la mèche courte et votre définition ainsi que ces reportages sont vraiment une opinion parmi d’ autres et de conclure que c’ est de la haine, du racisme et de la xénophobie vous charier pas à peu près ! À mon avis vous étirez le lastic tellement que votre amalgame m’ amène à penser que c’ est vous qui avez une opinion haineuse envers les radios d’ OPINIONS de Québec ! Une chance que votre opinion n’ est pas généralisée dans l’ auditoire de ces radios car vous n’ avez vraisemblablement pas une bonne opinion des milliers d’ auditeurs de cette région car l’ antenne est élargie dans la Beauce, Bellechasse, Trois-Rivières,ect…

P.s: les mosquées incendiées et /ou vandalisées sont un fait qui s’ est produit dans plusieurs villes canadiennes !!!!

Protégez notre culture et nos origines font de nous des groupes d’extrême droite bien voyons mais ceux qui les font au nom d’une religion ce ne sont pas des extrêmistes ceux là même si ils mettent de la pression à changer nos modes de vie qui ne les satisfont pas.

La peur de l’autre. Je ne veux pas connaître l’autre, je ne veux pas changer, je préfère m’isoler et continuer de vivre dans mon ghetto avec des gens qui me ressemble. Quand bien même je vous traiterais de faible et étroit d’esprit, vous ne comprendriez pas. Quelle tristesse! Le pire, c’est qu’on vous donne de l’espace médiatique pour colporter vos âneries. Cette fermeture sur soi n’est pas propre au québécois blancs et catholiques, toutes les cultures sont atteintes. Ceux qui souffrent le plus des intégristes musulmans sont les musulmans eux-mêmes. Chez les noirs, où on demande aux noirs d’être plus noirs que noirs et de parler de plus en plus créole ou la langue africaine du pays d’origine. Non, les québécois d’origine n’ont pas le monopole de la fermeture. Eh oui, l’éducation, la diffusion des faits, et non seulement de ceux qui font notre affaire. La connaissance de l’autre reste la solution.

Protéger notre culture » en assassinant un chauffeur de taxi arabe, en poussant sans l’escalier roulant du metro une femme portant le foulard, en attaquant 3 contre 1 un touriste Sikh à Québec, en fracassant des vitres de mosquées, en assassinant des gens priant dans une mosquée, en traitant les arabes de tarés comme l’a fait le doc M….., en déposant une tete de cochon à la porte d’une mosquée, en crachant au visage d’une femme voilée, etc. etc. etc. C’EST CRIMINEL.

« Protéger notre culture » en tapant le clou contre un groupe défini, chaque jour, dans une chronique et sur les ondes de radios privies, en répandant de fausses nouvelles sur les musulmans d’ici, en ne montrant à la télé QUE les musulmans controversés genre imam untel, etc. etc. etc. c’est contribuer à ostraciser un groupe, c’est contribuer à entretenir la haine, c’est contribuer à les faire attaquer, injurier, blesser et tuer. C’est une honte. CE N’EST PAS MA CULTURE ! »

Combien y-a-t-il eu de chauffeurs de taxi (pure laine, attaqués ou assasinés). Je me suis fait pousser dans l’escalier du métro avec une valise lourde dans les mains, j’ai 69 ans. De ma profession je supervise des cadres et des travailleurs, lorsque une cadre « femelle » est arrivé pour l’emploi, le travailleur « sikh » qui de vait être supervisé par la cadre, m’a présenté une lettre de démission (il avait quatre ans de séniorité) si je le laissait sous la supervision de cette femme. J’ai accepté sa démission en moins de 30 secondes, c’était en 2004. J’ai aussi eu affaires a plusieurs musulmans, et comme ailleurs il y avait des modérés et des extrémistes.

La haine s’inscrit au grand jour avec les moyens modernes de sa diffusion. Elle est le fait aussi du pilonnage médiatique au sujet des intégristes et extrémistes de tout poil. Elle est aussi le fait autant de la droite radicale que de la gauche radicale. Les deux se croit bien pensante, alors qu’elles distille le poison de la haine de l’autre. Je pense qu’elle est là pour rester. À nous de séparer l’information de gauche ou de droite.

Ps: Peut être que le Premier Ministre provincial devrait donner l,exemple au lieu de souffler sur les braises encore chaudes de drame de Québec dans un but purement électoraliste…….

Quand on est journaliste, on cite nos sources ou on rapporte les faits correctement. Votre article, madame Mercier, est rempli de biais. Pour vous aider à démêler le vrai, du faux, de l’opinion, je vous soumets ceci :
http://www.securitepublique.gouv.qc.ca/police/publications-et-statistiques/statistiques/criminalite/2015/en-ligne.html
Il y a effectivement eu une augmentation du nombre (c’est monté à un peu plus de 30) de crimes haineux, mais ça comprend les invectives comme les voies de fait. Et pour un nombre important de ces crimes, la religion n’a pas été identifiée.
Ce que vous ne nous dites pas, c’est qu’il y a quasiment autant de crimes en raison de l’orientation sexuelle et cela de façon constante et non pas de façon exceptionnelle.

Faut pas généraliser et donner de l’ampleur à ce mouvement,je pense que le Quebec suis hélas un mouvement mondiale de peur et replis sur soit.Ici à Saint Hyacinthe il y a trop de famille québécoise qui veulent être jumelée avec des immigrants arrivé réçaments.Pour Moi La grande majorité des Quebecois sont ouverts à l’immigration car Ils sont curieux et soif de connaître.

J’aimerais bien connaitre la définition de crime haineux donné dans cet article. Il y a dans les médias une forte tendance à l’exagération. Par exemple, la fameuse tête de porc retrouvée dans un emballage cadeau aux portes de la mosquée de Québec a été considérée comme du vandalisme, alors que je ne vois pas du tout en quoi ça peut l’être puisque rien n’a été brisé.
Si on considère les bris de vitres comme un crime haineux, comment considère-t-on ces fans des canadiens qui démolissent le centre-ville lorsque leur équipe perd en finale?
D’un autre côté, lorsqu’on a des jeunes qui se radicalisent suite à la fréquentation du centre islamique de Charkaoui, il ne faut pas s’attendre à ce que ce centre ne soit pas la cible de vandalisme. Charkaoui devrait être en prison et y rester, et le centre devrait être accusé d’incitation au terrorisme.
http://www.lapresse.ca/actualites/justice-et-affaires-criminelles/proces/201612/02/01-5047291-djihadisme-sil-devait-recruter-il-irait-a-la-mosquee-de-charkaoui.php

LES QUÉBÉCOIS DE SOUCHE, ne sont pas des racistes, à preuve la majorité sont des croisements de divers races. Au Québec des têtes enflées ont essayé dans les années 70 de nous provoquer avec l`histoire du FLQ et de l`assassinat de Pierre Laporte, additionné de l`envahissement de l`armée dans notre province, tout cela afin créer la chamaille, et la zizanie entre les deux races fondatrice du Canada, ça n`a pas fonctionné. Maintenant la même histoire se répète avec les islamiques, allumer des feux et provoquer avec des provocateurs de métier, trouver un ennemi qui n`existe pas, afin que les Québécois se révoltent, donnant ainsi aux têtes enflées une raison d`envoyer l`armée sur notre territoire. Les têtes enflées, vous allez manquer votre coup, on est un PEUPLE PACIFIQUE, on a toujours voter contre la guerre. Il y a deux choses que les québécois détestent surtout ce sont les visages cachés (voilés) et les visage à deux faces. Si le gouvernement Couillard avait des couilles. il voterait une loi au plus vite pour interdire les visages cagoulés et les visage à deux faces, c`est seulement ça que les gens du Québec demandent.

Si l’ on faisait un sondage sur la neutralité et l’ interdiction de signes religieux pour les juges , policiers, pompiers, procureurs et enseignants ; je suis persuadé que la grande majorité des citoyens québecois serait d’ accord ! Et le premier ministre serait bien obligé de le reconnaître ! Actuellement , il sert les minorités pour garder le pouvoir et son opinion est purement politique et en plus il oblige son caucus à se taire et garder le statu quo !! Que faites-vous la gang de députés libéraux back bancher; allez oups! levez-vous et représentez vos électeurs qui vous ont élus !! Oups ! Oups!

La religion musulmane récolte ce qu’elle sème dans tout les pays où ils s’installent le TROUBLE

Sur le plan journalistique on peut constater « un effet » et en faire un papier au titre accrocheur, mais l’erreur que vous faites est de l’identifier pratiquement comme une cause. Renouvelez vos sources d’information en dehors de vos écrits habituels.
Il y a des centaines de livres, vidéos, hommes et femmes intellectuels arabes et musulmans qui témoignent en connaissance de cause qu’il n’est plus nécessaire d’émettre des doutes sur les causes des tensions sociales en Occident. Ils contestent l’application actuelle de l’islam, particulièrement dans les pays occidentaux, distinguant la contestation du prosélytisme politique de l’islam versus la pratique privée de sa religion.
Les tensions et chocs culturels vécus depuis plus de 20 ans en Europe sont largement documentés. Ils convergent tous vers la rencontre frontale entre deux cultures, dont une s’est en grande partie sécularisée et de l’autre une religion indissociable de l’État. D’ailleurs, l’islam est « religion d’état » tous les pays du Maghreb dont sont issus la majorité des immigrants musulmans au Québec.
Le refus de certains politiciens, pire leurs actions complaisantes envers des pratiques hautement provocante comme le port du voile intégral et des politiques favorisant l’augmentation importante de l’immigration, convergent tous vers des chocs socio-politico-religieux dévastateur.
Et là, nous ne sommes pas dans les conséquences, mais dans les causes, alors svp réviser vos papiers.

Le Québec est une société qui a longtemps été oppressée par les élites religieuses et la religion d’état, jusque dans les années 1960. Le ROC n’a pas vécu autant que le Québec l’oppression d’une confession religieuse et a été surtout neutre au XXième siècle et n’a pas cette réaction forte envers les religions aujourd’hui. Ça explique en grande partie la réaction des Québécois face aux religions qui cherchent à s’imposer à l’échelle mondiale: on ne veut pas retomber dans les ornières du passé où le religieux et l’état ne faisaient qu’un. Même si les risques sont minimes qu’une religion comme l’Islam finisse par dominer l’état, la mémoire collective demeure très sensible à cette question et il y a toujours un risque de réaction démesurée face à un «problème» somme toute assez marginal.

C’est paradoxal, mais c’est la proliferation et la popularité des sites islamistes qui provoque ce backlash contre l’islam. Ces sites valorisent et publicisent des méfaits commis contre des temples religieux (eglise, synagogue et meme mosquée) et contre des humains (bombe humaine, camion fou, coupage de tete).
C’est bien beau vouloir nous rentrer de force que l’Islam est une religion de paix et d’amour, mais il suffit de lire sur la vie de Mahomet et sur l’origine de l’islam pour comprendre que les Jihadistes les plus cruels ne font que répéter les gestes de Mahomet lui-meme; l’ Islam radical n’est en fait que l’ Islam d’origine auquel tres peu de musulmans actuels s’associe. Les musulmans sont malheureusement victime de l’origine trouble et guerrière de leur religion

l extrême droite n existe pas ses pure invention médiatique. On a tous le droit de vouloir protégé notre culture par l arrivé massive de réfugié qui nous bombarde avec leurs religions étrangère et leurs manque de savoir vivre en ne se familiarisant pas avec nous tous ici déjas installé depuis des générations.

On voit que l’Actualité participe à l’effort de propagation de la haine .. contre les québécois qui me sont pas d’accord avec les gouvernements.. Juste au moment où monsieur Couillard en a le plus besoin ….

Le gouvernement est fautif les Pays ou il faut porter les voiles demande aux quebecoise de se conformer a leur loi ,meme si elle sont en visite.

on peur de la monté de la droite ,allors metre l accent sur les groupes qui defende l identider quebecoises on le sentiment de perdre le controle on a ete dominer longtemps par la ptite gogoche violentes ,on a le droit te pas etre en accord avec la monté de l islam.

La cause première de la haine qui se propage au Québec est l’ignorance et l’analaphabétisme intellectuel-politico-humaniste.

Ignorance parce que trop de gens ne se renseignent qu’à des sources biaisées. Ignorance car trop de gens au Québec ne rencontrent jamais de personnes de cultures différentes dans des lieux de la vie ordinaire (conseils d’école, groupe de citoyens, réception, match de hockey, match de soccer, mariage, piquenique, etc.). Ils ne connaissent des « autres » que ce que des chroniqueurs xénophobes montent en épingle.

Pourquoi les étudiants de l’école secondaire St-Luc de Montréal (95 nationalités différentes) performent-ils si bien et cela, dans une athmosphère saine et fraternelle? Parce qu’il travaillent chaque jour ensemble, parce qu’ils jouent dans un orchestre ensemble, parce qu’ils mangent ensemble le midi, parce qu’il font des expériences scientifiques ensemble, du théatre ensemble. Sur le site de l’école, ceci:

« Une école aux mille visages
L’école secondaire Saint-Luc est l’une des écoles les plus multiculturelles du Québec, où 1 800 jeunes provenant de 95 pays et parlant 45 langues se côtoient, s’entraident, caressent des rêves, réalisent des projets et apprennent dans un environnement harmonieux.

École mosaïque qui bouge et s’épanouit en français, Saint-Luc favorise l’intégration à la société d’accueil tout en formant des citoyens du monde. »

Je ne sais pas ce que M. Taillefer veut faire de cette publication mais a la lecture des commentaires de ce billet (sauf exceptions) je lui souhaite de pouvoir renouveler son lectorat.

L’islamophobie est un résultat normal au vu de tout ce qui se passe en France, Arabie saoudite, Iran et autre pays du Maghreb décapitation lapidation kamikases qui se font exploser au nom de leur dieu, l’islam radical, l’état islamique ou toutes ces atrocités sont faites au nom d’une religion, même qu’ils s’entretuent entre chiites et sunnites, les 2 branches de l’islam.
Hé ben oui je souffre de cette peur de voir arriver , dans cette entrée massive de réfugiés de ces pays ou des USA, un troupeau de têtes brulées détruire comme en France, la quiétude du Québec et n’en déplaise aux libéraux je suis fier d’être Québécois et francophone et non je ne suis pas xénophobe
Il y a une énorme différence entre la haine de l’autre et la haine de ses IDÉES

Mention spéciale à Bernard Drainville et au Parti québécois pour avoir fortement contribué à exacerber cette haine latente via leur charte de la honte.

Bien dit. La radio poubelle de Québec est notoire depuis 40 ans mais personne ne s’en ait indigné. Il y eut des tentatives à Winnipeg durant les années 80 et au Nouveau Brunswick durant les années 90 mais la population s’est élevé contre ce type de média merdique et ont boycotté les entreprises qui faisaient de la publicité sur ces cannaux. Cela n’a pas duré très longtemps.

Que peut-on en penser si ce n’est que le peuple québécois est fondamentalement raciste, ce fut les maudis angla durant les années 60 à 80, puis les Italiens et les Grèques durant les années 80 et 90 pour faire suite aux noirs provenant principalement d’Haïti pour finalement se rabbattre sur les musulmans et arabes depuis l’an 2000.

Le Québec se conplet dans la médiocrité et l’hypocrisie crasse pour faire passer le message que tout ceux qui ne sont pas québécois de souche n’ont pas leur place au Québec.

Je l’ai vécu durant les années 50, causé par mon nom mais on me fit une place parce que j’étais entièrement bilingue.

Les plus jeunes ne se souviennent pas des discours racistes de RIN (Rassemblement pour l’Indépendance Nationale) qui précéda le PQ et son chef, Pierre Bourgeault ne serait pas accepté aujourd’hui mais les torts qu’il fit durant 10 ans fut perpétué par le PQ, principalement durant des années 70 et 80 et ont dû changer de discours, s’appercevant que leur discours ne passait pas et passait de moins en moins durant les années 90, où la population était plus scolarisée et ne se faisait pas remplir comme une valise.

Exact.

Les différents partis politiques qui ont représenté les mouvements séparatistes québécois ont toujours « soufflé sur les braises de l’intolérance » désireux qu’ils étaient, et qu’ils sont encore, de cadenasser les « Pure-Laine » dans un ghetto unilingue et d’ethnie uniforme et qui « votent du bon bord ». Écoutez-les décrier que « le vote francophone se fractionne à cause des autres partis politiques » (i.e.: la CAQ et QS).

Ça en dit long sur leur philosophie d’un peuple. Dans leur logique tordue, tous les francophones du Québec devraient être alignés en rang d’oignon et tous peignés du même bord. Ils considèrent la diversité comme une menace. L’uniformité et l’homogénéité, c’est plus facile à manipuler et à triturer…

En fait, ils ne sont pas si loin de l’idéologie du mur de Trump et de sa politique qui veut protéger les Américains contre les « envahisseurs étrangers »…

Trump et PQ même combat?

« Les crimes haineux sont de plus en plus nombreux au Québec, en particulier ceux qui sont motivés par la haine d’une religion. »

Voici une déclaration malvenue puisque dans l’étude citée par la journaliste, on dit le contraire :
« Bien que souvent médiatisés, les crimes haineux restent peu nombreux dans la province, le nombre d’infractions étant relativement constant depuis 2009, avec en moyenne 190 délits par année. Néanmoins, on note une fluctuation à la hausse en 2014, avec 73 infractions de plus que l’année précédente. »