Quand la météo a raison de BIXI…

BIXI a publié un graphique présentant l’évolution des déplacements de ses utilisateurs durant la journée fatidique du 3 juin 2014.

Photo © Denis Beaumont / La Presse Canadienne
Photo © Denis Beaumont / La Presse Canadienne

Si vous êtes inscrit sur un réseau social, vous n’avez pu y échapper, mardi. Oui, il y a eu des terribles orages dans la région de Montréal. La population s’en remet à peine.

Nul besoin de mentionner qu’au plus fort des pluies torrentielles qui se sont abattues sur la métropole, il n’y avait pas un chat dans la rue. Sur sa page Facebook, BIXI a publié un graphique présentant l’évolution des déplacements de ses utilisateurs durant cette journée fatidique du 3 juin 2014.

1959470_10152288934898649_4522671613385337499_n

À votre avis, à quelle heure s’est produit l’orage ?

Puisque le maire Denis Coderre a placé la responsabilité de la survie du vélo en libre-service entre les mains des Montréalais, il n’y a plus qu’à espérer pour ses fervents amateurs que le soleil sera au rendez-vous de l’été…

Les commentaires sont fermés.

Le Bixi, vestige de l’administration Tremblay, est encore une autre stupidité dans laquelle le public n’aurait jamais dû « investir » (voire dilapider NOTRE argent).

Ça été sauvé de la faillite de justesse à l’international et au local, n’eût été des sommes transférées par la Ville de Montréal à chaque année, ça serait fermé depuis longtemps.

LA solution? Privatiser Bixi et en sortir le public OPC.

On a bien d’autres problèmes à solutionner à Montréal que de s’occuper de location de vélo.