La Québécoise en trois temps : 35-54 ans

Voit-on le monde de la même façon quand on a 25 ans et 65 ans? Voici le portrait-robot de la génération des 35-54 ans.


Photo de Marie-Reine Mattera

  • Les trois quarts des femmes âgées de 35 à 54 ans travaillent.
    Environ la moitié d’entre elles gagnent moins de 40 000 dollars par an.
  • Elles sont en couple et ont des enfants.
  • La vie idéale ? La même, mais avec plus de temps !
  • Moins de 15 % ont été actives dans un parti politique…
  • Les femmes leaders sont assez différentes des hommes, croient-elles.
  • Être un homme ? Seulement 2 % seraient intéressées.
  • La chirurgie esthétique ? Non merci : 90 %.
  • Le choix entre 100 000 dollars et un corps d’enfer ? 92 % prennent l’argent !

 

  • Six sur dix s’y connaissent assez bien en techno. Huit sur dix ont d’ailleurs déjà acheté un ordinateur.
  • Près de 95 % aiment leur travail, beaucoup ou assez.
  • Aucune ou presque ne rêve de devenir cadre ou patronne. Parce que c’est trop exigeant
    (45 %), parce qu’elles sont bien comme elles sont (le tiers).
    • Les femmes privées de droits ailleurs dans le monde ? Le gouvernement canadien
      devrait y voir…
    • Près de six sur dix croient que l’égalité hommes-femmes, on n’y est pas tout à fait. Et on est encore loin de l’égalité salariale.
    • 50 % des femmes voudraient faire l’amour au moins trois fois par semaine. Et 25 % au moins une fois par semaine.
    • Pour 90 % des femmes, le sexe n’est vraiment pas le plus important…
    Les plus populaires