La vie après les Hells

Aller souper dans un ancien domaine de Maurice «Mom» Boucher, ça vous dirait ?

La vie après les Hells

C’est désormais possible grâce à Jean Demers et Ginette Houle, deux Longueuillois qui ont acquis, en 2009, une vaste résidence de 18 pièces qui appartenait à la famille du chef des Hells. Ils y ont ouvert La Tablée du Coteau, une table champêtre.

Le couple a totalement rénové cette propriété de cèdre et de pin située à Contrecœur, près du fleuve. La piste de danse et le bar, qui occupaient le rez-de-chaussée, ont fait place à une salle à manger rustique. « Mais beaucoup de clients viennent par curiosité », admet Ginette Houle, retraitée du cégep Édouard-Montpetit, à Longueuil.

Le fils de Maurice Boucher, Francis – qui a purgé une peine de sept ans de prison -, habitait à l’étage. Son père vivait dans une maison voisine. Les gens du coin se souviennent des fêtes fastueuses qui s’y déroulaient, dont la noce du Hells Angel René Charlebois, en 2000, à laquelle a chanté Ginette Reno.

La maison a connu plusieurs vocations au fil des ans. Un sanatorium pour enfants tuberculeux a occupé les lieux au cours des années 1930.

 

Les plus populaires