Lac-Mégantic : des gagnants et des perdants

Que deviendra le centre-ville de Lac-Mégantic, après la tragédie ferroviaire du 6 juillet dernier qui l’a défiguré ? La reconstruction est en marche… mais elle ne fait pas que des heureux, a constaté notre journaliste, qui a suivi sur place les transformations ayant cours depuis un an.

Galerie d’images
Infos
Fermer
Plein écran
      Les commentaires sont fermés.

      La reconstruction du centre ville sera l’idée de la mairesse et des conseillers. On fait semblant de demander des idées mais leurs idées est faites depuis longtemps. Pensez vous sérieusement que ceux qui ont perdus un etre cher dans la tragedie de se le faire rappeler constamment comme le veut sainte Colette a du bon sens . NON ET NON .On a hâte que cette gang là débarque du conseil Assez c’est assez et en plus sainte Pauline qui est venue essayer de prendre le comté et rien d’autres et elle ment en disant qu,elle ne se faisait pas de capital politique .Heureusement elle est plus là et on la reverra pas non plus a Mégantic faire semblant qu,elle est amie avec sainte colette

      Beaucoup de colère dans votre commentaire. Ce qui surprend c’est qu’elle est dirigée vers ceux qui essaient d’aider…
      Ce que vous vivez est assurément très difficile et je vous souhaite de retrouver un peu de bonheur.

      Qu’aurais été votre commentaire si,au contraire, elle n’était pas venue? vous l’auriez sans aucun doute traiter de sans cœur et d’indifférente.

      J’espère que Geneviève boulanger va pouvoir reconstruire sa maison s’etais la plus belle des maison de lac megantic

      Que c’est dégradant pour les personnes de cette paroisse qui ont célébré le service d’un parent et d’un ami, d’un enfant; le mariage d’un proche, dans cette église.
      Métro aurait pu attendre que l’église soit démolie avant d’installer la parcarte !!!!!

      Je serais plutôt d’accord avec Mariette Jobin concernant le spectacle de Sainte Pauline avec Sainte Paulette, il y a un bout à faire un show avec la douleur des autres et de faire couler la compassion à des fins électoralistes avec notre argent. Du grand spectacle! Et le plus drôle, c’est que Sainte Pauline a mangé toute une raclée!

      Et les journaleux donc, pendant des mois on les a vus courir avec leurs micros pointés sur les familles endeuillées, pour se vautrer dans leur tragédie et nourrir leur bête médiatique, c’était devenu presque du harcèlement, honte à ces journaleux et à leurs chaînes télévisées d’exploiter ainsi le drame humain,

      Le respect de la peine des autres, c’est la seule chose à démontrer dans une telle tragédie et ce n’est pas en déshabillant leur peine sur la place publique qu’on y parvient, les grandes douleurs sont muettes a déjà dit un poète. Cela ne veut pas dire qu’on n’aurait pas dû faire de vrais reportages, tant il y avait de matière à utiliser…

      Pourquoi les journaleux auraient-ils tendance à devenir des charognards, c’est à qui montrerait le plus de sang sinon de merde pour battre la concurrence, on les a vus pendant le printemps étudiant courir après les étudiants pendant des journées et des soirées interminables, toute une publicité pour les encourager à continuer et non pour freiner leurs terribles excès et vandalismes, cela a dû coûter une fortune à Radio Canada et autres chaînes. Où sont les vrais journalistes? On en voit très peu dans de tels événements., ce qui amplifie davantage le cynisme envers les médias, cynisme bien mérité la plupart du temps..

      On sent que plusieurs personnes en ont assez après un an! On parle des journalistes qui ont fait un travail nécessaire

      mais pour eux aussi, il y a une limite qui semble pour certains être atteinte. Je pense qu’on doit se tourner vers ceux qui

      furent touchés (le masculin comprend le féminin!). En effet, je suis surpris de constater que ceux qui n’ont pas été tou-

      chés directement, n’ont rien reçu… Je crois que ceux qui veulent jouer aux mécènes devraient se tourner vers la notion

      de développement endogène et aider toutes les personnes touchées à repartir. Mégantic peut retrouver son air d’aller

      si on appui ce qui était là avant… Bref, remettre le plus possible un bilan au 7 juillet 2014 au même niveau qu’il était

      la veille du désastre. Pourquoi l’État ne se ferait pas consommateur auprès de ceux qui ont vu diminuer leurs ventes…

      On (donnerait) le tout aux multiples services que le Gouvernement financent déjà: Ex: Centres jeunesses, prisons,

      voire hôpitaux et on baisserait d’autant leurs carnets de commandes pour ces items. Je pense qu’il faut utiliser les

      structures regroupées et en place… Mais, il faut surtout ramener les ventes au niveau de l’an dernier pour tous

      commerces. Allez, un peu d’imagination . G.D.

      Vous avez beaucoup souffert et je compatie avec vous mais je crois que chacune de ces femmes y sont alllèes avec le cœur et qu’elles ont essayèes de vous venir en aide ,mais je partage votre peine !