L’art de la beauté au XXIe siècle

Les réseaux sociaux ont accouché d’une nouvelle norme de beauté malsaine.

Pourriez-vous être un bourreau des cœurs en Chine ? Pour le savoir, rien de plus simple. Il suffit de réaliser un test appelé finger trap, ou «méthode d’identification de la beauté et de la laideur», qui fait fureur sur le réseau social chinois Weibo.

Prenez votre index et posez-le contre votre menton et le bout de votre nez. Si vos lèvres touchent votre doigt, considérez-vous comme beau/belle. Sinon…

Ce test, qui n’a évidemment aucune valeur scientifique, a généré pas moins de 200 000 messages sur Weibo, y compris venant de célébrités.

Comme l’indique Vocativ, les réseaux sociaux ont accouché de plusieurs normes de beauté malsaines. Le mot-clic #thinspo, pour thin inspiration, est le rendez-vous des femmes qui affichent fièrement leur maigreur, pour approbation de leurs pairs. La variante #thighgap est un genre de concours de beauté où seules sont admises celles qui présentent un espace entre les cuisses lorsque leurs pieds sont collés. Citons également #bikinibridge, qui valorise les femmes dont les os proéminents du pelvis permettent un écart entre l’abdomen et le tissu du maillot de bain – ironie du sort, il s’agissait au départ d’une supercherie imaginée par les utilisateurs d’un célèbre forum.

 

 

Pire encore (enfin, peut-être…) : les vidéos «Pretty or Ugly», soit « beau ou moche », dans lesquelles des adolescents s’exposent sur YouTube et demandent aux internautes de juger leur physique ― ce qui est souvent fait de manière assez brutale.

https://www.youtube.com/watch?v=WoyZPn6hKY4

Et puisque la quête d’une règle d’or en matière de beauté fascine, même les scientifiques s’en sont mêlés : en 2009, des chercheurs de l’Université de Californie à San Diego et de l’Université de Toronto ont estimé que les femmes étaient jugées plus attirantes lorsque la distance verticale entre leurs yeux et leur bouche correspondait à 36 % de la longueur du visage, et quand la distance entre leurs deux yeux était égale à 46 % de celle entre les deux oreilles. Cette étude avait notamment permis à une émission britannique de dénicher le visage le plus «parfait» de Grande-Bretagne, en 2012.

Nous vivons une époque formidable, vous ne trouvez pas ?

 

Les commentaires sont fermés.

C’est plutôt lorsque les lèvres ne touchent pas au doigt que la personne est considérée belle, selon le test dont vous parlez. C’est du moins ce que laisse entendre le texte d’origine que vous citez.

Bonjour Élise ! Vous avez raison, Vocativ laisse entendre le contraire, mais c’est une erreur. Le test indique la beauté d’une personne si et seulement si les lèvres touchent l’index. (Enfin, tout est relatif, on s’entend.) Voyez Elle (http://www.elle.com/news/beauty-makeup/breaking-now-your-very-own-finger-can-tell-you-if-youre-hot) et le Mail Online le confirmer (http://www.dailymail.co.uk/femail/article-2617690/Are-YOU-beautiful-Take-simple-hot-not-finger-test-thats-taking-social-media-storm.html). Mes excuses pour le lien qui apporte cette confusion.

En effet Élise si l’index touche les lèvres, ce n’est pas une beauté à qui nous avons affaire. Et pour ceux qui seraient tentés de faire le test, vous le réussirez haut la main. Car les chinois ayant de petits nez ronds et courts, des lèvres lippues, ces dernières touchent dans presque tous les cas leur index. Quelqu’un peut-il nous trouver un test du visage à la mesure de notre faciès québécois? Genre: espace entre les oreilles et le nez ou bien ouverture maximale des yeux devant tant d’absurdités…