L’aventure de 2017

Il y a toujours du plaisir à aller vers l’inconnu. L’année 2017 s’annonce féconde pour qui cherche toujours à explorer le monde.

(Istockphoto)
(iStockphoto)

Chaque nouvelle année apporte son lot de promesses. L’envie de repartir de zéro, de créer quelque chose de neuf, de se réinventer.

Après tout, il est profondément humain de croire qu’un nouveau monde est possible.

Des technologies nouvelles allongeront bientôt la vie ou la rendront plus juste. Demain, peut-être, les enfants syriens ne vivront plus sous les bombes, la Chine sera moins polluante et nos dirigeants comprendront l’urgence de nous préparer aux changements climatiques.

Sur le plan pratique, il y aura des véhicules électriques à trois roues et des maisons en kit. La prochaine année fourmillera d’innovations que des débrouillards entêtés persistent à faire naître.

Le monde de l’information pourrait même trouver, en 2017, le nouveau modèle économique qui lui permettra de continuer à produire le type de journalisme exigeant dont nos sociétés ont toujours besoin. Google et Facebook ont beau être des ogres avalant les revenus publicitaires sur lesquels la santé de nombre de médias reposait, tous les colosses ont leur talon d’Achille. Et la résistance s’organise, ici comme ailleurs.

Au moment d’écrire ces lignes, l’équipe de L’actualité ignore encore si un nouveau propriétaire reprendra cette aventure journalistique lancée en 1976.

Depuis 40 ans, le monde a beaucoup changé. Nos lecteurs aussi.

Ceux des premiers jours sont aussi passionnés par leur magazine, dont ils aiment non seulement les textes, mais également la force des illustrations. Nous en avons séduit d’autres, des jeunes de 18 à 35 ans qui nous lisent sur leur téléphone cellulaire ou sur une tablette, coincés dans le métro ou patientant au coin d’une rue. Reste à élaborer le modèle économique qui financera la production de toute cette information qui les intéresse!

Edito-janvier-2017-exergueÀ maintes reprises, nos journalistes ont éprouvé le plaisir du chasseur qui ramène sa proie: des pensées neuves qui ont enrichi le débat public, des récits qui ont bousculé les préjugés et les idées reçues, des reportages qui ont donné aux lecteurs des outils pour construire l’avenir.

Du classement des écoles secondaires à la correspondance du frère Marie-Victorin et aux rides de Hillary Clinton, L’actualité a plus d’une fois suscité la controverse. Ses artisans ont été de rigoureux explorateurs de leur temps, cherchant toujours à voir plus loin, au-delà des évidences du quotidien.

Nos lecteurs nous ont bien rendu notre besoin de rigueur! Ils ont été fidèles, curieux et implacables dans leurs critiques. Ils ont aussi partagé notre plaisir à traquer les meilleurs cornets de glace au Québec ou à faire la liste des 100 compétences de l’homme moderne!

Au cours des dernières années, en dépit des bourrasques économiques de plus en plus fortes, Rogers Media (propriétaire de L’actualité, de Maclean’s et de bien d’autres titres) a tenu fermement son engagement en faveur du contenu de qualité. Nous l’en remercions.

Sa nouvelle stratégie pour continuer à produire des contenus de qualité ne pouvait nous inclure et nous souhaitons bonne chance à nos collègues de Rogers qui s’engagent en 2017 dans une nouvelle aventure qui n’est pas sans périls.

Pour les découvreurs d’horizons, conteurs de leur époque et coureurs de réalités — à défaut d’être coureurs des bois! — que sont les bons journalistes, il y a toujours du plaisir à aller vers l’inconnu.

À tous nos lecteurs, clients, partenaires, collaborateurs, merci de rester avec nous. L’année 2017 sera aussi pour L’actualité pleine de surprises.


À lire aussi:

*Pax Trumpa?*


Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie

3 commentaires
Les commentaires sont fermés.

Merci Madame ainsi qu’à toute votre équipe. C’est toujours un plaisir renouvelé de vous lire. Chacun peut se retrouver et se reconnaître dans les différents questionnements de la vie du monde d’aujourd’hui. Vos articles vont au fond du sujet. Je nous souhaite une longue continuité malgré les embûches de la route. Au plaisir de continuer de si agréables partages.

Bonjour, j’ai 20 ans et ça fait maintenant 2 ans que je suis abonné. Enfin, j’ai trouvé un contenu diversifié, intéressant, enrichissant, sur lequel on peut se fier, pour se faire une tête sur d’innombrables sujets.

J’espère que cela perdurera!

Joyeux temps des fêtes

Charles

Merci pour tous les bons articles.
Je crois que je suis une meilleure personne un peu grâce à vous.
L’Actualité fait partie de notre patrimoine tout comme Radio-Canada.
Les bons médias dérangent. 2017 sera marqué par une redéfinition de ces derniers pour les consolider.
Sur le plan pratique, avez-vous pensé devenir une coopérative?
Les abonnés seraient les membres et il y aurait un CA pour administrer.
Cela pourrait assurer l’indépendance de l’Actualité pour les prochaines années.